Les Faces Cachées d'Une Flèche

24 mai 2015

Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers - Benjamin Alire Sáenz

Aristote et Dante

  • Présentation de l'éditeur:

Ari, 15 ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, qui apprend peu à peu à accepter son homosexualité naissante. Ils n’ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais.
C’est donc l’un avec l’autre, et l’un pour l’autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l’univers.

merci PKJ pour le roman! 

  • Mon Avis

Le 18 juin prochain sortira en VF un roman qui beaucoup fait parlé la blogo à un moment: Aristote et Dante Découvrent les Secrets de l'Univers. J'avoue que j'ai lu énormément d'avis positifs, mais aussi des avis mitigés donc je ne savais pas à quoi m'attendre. Et au final je suis plutôt du côté des avis mitigés car le roman ne m'a pas touché.

Ce roman raconte l'histoire d'Aristote (ou Ari pour les intimes) un adolescent de 15 ans en colère. 'est le dernière d'une famille de 4 enfants dont ses sœurs ainés le considèrent comme un bébé, son frère est en  prison, son père est un  vétéran du Vietnam qui ne communique pas beaucoup et tout ça l'énerve. Un été il fait la connaissance de Dante, un garçon de son âge avec qui il s'entend très bien même s'il ne veut pas l'admettre. Ensemble ils vont se poser des questions existentielles sur la vie, et les changements qui les bouleversent et essayer de les résoudre.

Cette histoire est typiquement le genre de roman sur l'adolescence, ce que l'on ressent lorsque l'on passe à l'âge adulte et ainsi de suite.  j'ai bien aimé leur histoire, les voir évoluer avec le temps et devenir petit à petit des adultes. Leur évolution est ce qui fait que l'on reste accroché au roman. Ari est un personnage en colère et qui voit toujours les choses du mauvais côté (ce qui peux le rendre agaçant à la longue) et Dante est un personnage qui m'a beaucoup plu par sa joie de vivre et sa manière de voir les choses. On veut savoir ce qu'il vont apprendre sur eux, les expériences qu'ils vont connaitre et aussi voir à quel point Aristote et Dante tiennent à l'autre, au début entant que meilleurs amis, puis plus vers la fin. Et c'est le point central de ce livre en plus du passage vers l'adulte, la sexualité. Dante découvre son homosexualité au fur et à mesure du roman, l'assume complètement, et on attend le moment où  Aristote va le découvre aussi. Et c'est là où j'ai un problème car je trouve qu'émotionnellement, vu le thème abordé,  ce n'est pas assez profond et ça ne m'a pas touchée.

Bien que l'histoire soit sympathique, je n'ai absolument rien ressenti  les bouleversements dans la vie des deux héros. Mais vraiment rien ! Je suis resté totalement passive, me contentant de suivre ce qu'il leur arriver. Le roman contient énormément de dialogue et c'est ce qui fait passer les émotions, mais pour moi ça ne fonctionne pas. J'ai pris plaisir à suivre ce qui se passait sans pour autant me sentir impliqué dans leur histoire. Du coup les moments qui sont sensés être intenses n'ont rien provoqué en moi, et les révélations et réponses aux questions que je me posaient sur Ari et qui  arrivent à la fin m'ont parue un peu brusque car rien ne m'indiquait qu'il ressentait l'émotion décrite. J'ai trouvé ça limite tiré par les cheveux ! En plus je n'ai pas trouvé de style particulier à l'auteur qui met plus de dialogue qu'autre chose, et c'est ce qui fait que le roman n'a pas eu l'effet espéré sur moi je pense.

En conclusion je dirais que l'histoire d'Aristote et Dante est sympathique à suivre mais ca ne va pas plus loin pour moi. Je suis totalement passée à coté de la partie émotionnelle du roman et je ne garderai pas un souvenir vif de cette histoire que tant de personnes ont adoré. 

Ma note: 

3

Posté par si2206 à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 mai 2015

[SHADOWHUNTERS]: La production à commencé !!!

shadowhunters

 

Ca y est les amis, on y est !! La production de la série Shadowhunters a commencé !! 

 

Je suis tellement contente que ca revienne, et qu'on donne une autre chance à The Mortal Instruments de connaitre le succès à l'écran !! 

Deouis hier l'équipe  s'active à Toronto. Quelques petites choses ont été tourné, les acteurs sont en répétition pour commencer à tourner Lundi... bref ca bouge et pas qu'un peu. Et voici quelques images partagé par l'équipe pour les lieux de tournage et autres choses assez obscure dont on espère avoir des réponses bientôt sur leur signification. 

10404407_828081670617393_1919802999559290426_n 10476500_828082027284024_4340096879255026485_n 10986621_828081640617396_3911324222686927340_n

11208629_828082040617356_9115999054486371202_n CFjzVNbWoAEQ__0

CFe517KVIAAs9se

11220145_828081880617372_692266857087963762_n

 

CFh71rUXIAEeeTg

Posté par si2206 à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 mai 2015

[SHADOWHUNTERS]: Jocelyn Fray sera joué par Maxim Roy

shadowhunters

 

A une semaine du début du tounage, presque tous les personnages ont leur acteurs. Aujourd'hui l'annonce sur pas n'importe quel personnage : Jocelyn Fray, la mère de Clary, qui est avec qui tout à commencé (après tout si elle n'avait pas disparu, Clary ne serait pas parti à sa recherche et ainsi de suite)

Mais trève de bavardage. Jocelyn FRay sera joué par  Maxim Roy, une actrice qui vient du Quebec !!!!! Je ne la connais pas du tout, mais elle est très jolie !!!

maxime roy

The Girl at Midnight T1, De Plume et de Feu - Melissa Grey

girl at midnight vf

  • Présentation de l'éditeur

Sous les rues de New York vivent les Avicen, une ancienne race d'êtres mi-homme, mi-oiseau. Aucun homme ne les a jamais vus. A part Echo. Lorsqu'elle était enfant, les Avicen l'ont recueillie et à présent âgée de 17 ans, elle joue pour eux les pickpockets à la surface. On lui confie une mission : trouver l'Oiseau de Feu, un artefact magique doué d'un grand pouvoir.

Merci PKJ pour cette lecture

  • Mon avis

En tant que grande fan suprême de The Mortal Instruments, quand on m’a dit que The Girl at Midnight est un roman qui pourrait plair aux fans de la saga de Cassandra Clare, je me dis tout de suite dis que je ne devais pas passer à côté ce roman. Et maintenant que je l'ai lu, je comprends pourquoi, car sans être un coup de coeur, The girl at midnight est un premier tome qui a m'a beaucoup plu et qui m'a fait ressentir sur certains points ce que j'aime tant dans TMI.

A New York, deux clans puissants sont en guerre : Les Avicent, ces êtres couverts de plumes semblables à des oiseaux, et les Drakharin,  des "hommes-dragons" qui cherchent à récupérer leur pouvoirs. Ces deux espèces sont invisibles pour les mortels, exceptés pour Echo qui arrive à les voir depuis toujours. Au service de Ala, la chef des Avicent, elle a pour travaille de dérober certains objets assez particuliers. Jusque là, les Drakharin n'avaient pas eu vent de son existence, mais tout va changer lorsqu’ Ala lui demande de partir à la recherche du Firbird (L'oiseau de Feu), qui est aussi convoité par Caïus, membre important de la communauté des Drakharin. En acceptant de partir à la recherche du Firebird, Echo se retrouve au milieu d'une guerre qui va chambouler son existence mais aussi toutes ses convictions.

Des hommes-oiseaux, des hommes-dragons, une guerre de clan, une humaine au milieu de tout ça... c'est le synopsis qui peut paraitre un peu classique mais qui ne l'est pas car l'univers est vraiment bien mené, et les créatures mis en avant ne sont pas banal je trouve(en tout cas moi j’en ai jamais vu). Du début à la fin je ne me suis pas du tout ennuyée (ou très peu au milieu mais c'est vite passé).  J'ai trouvé le départ très fort, l'introduction de l'univers est  absolument géniale et les personnages ont bien su capter mon attention. Echo est une héroïne plutôt badass très drôle et attachante et qui est un super pilier pour l'histoire. Et puis on ne se contente pas de la suivre elle, qui est du coté des Avicent. On  a également des scènes du point de vue des Drakharin ce qui étend bien l'univers et nous montre le problème sur tous les angles. C'est vraiment un univers riche avec ses codes, son histoire, ses héros et ses ennemis.

Comme je l'ai dis, ce roman est recommandé aux fans de TMI et c'est une super bonne recommandation car on retrouve ce côté urban fantasy qui donne tout le charme à la saga. Donc pour moi c'est une association réussie mais qui m'a aussi parfois dérangé sur certains points car par moments j'ai vu trop de similitude par rapport à la saga de Cassandra Clare. Pas par rapport à l'univers qui est totalement à part (sauf peut être le fait que ca se passe à New York mais bon ce n'est pas ce qui m'a dérangée), mais plutôt sur la relation entre les personnages.  Je ne dirai rien pour ne pas spoiler, mais certaines choses étaient trop similaires et ça m'a un peu perturbé.  Donc je veux bien qu'on ressente la même chose, mais pas trop non plus. Mais c'est le tout petit reproche que j'ai à faire au livre. 

En ce qui concerne l'aventure en elle même, ce qui vit Echo est très intense et intéressant. Cela m'a énormément captivée, et même si certains évènements sont un poil facile et prévisible, la manière dont cela se déroule m'a étonnée surtout à la fin, et cela m'a vraiment envie de découvrir la suite qui s'annonce géniale.

Avec The Girl At Midnight, Melissa Grey réussi un très bon premier tome captivant et intéressant. Pour moi, cela a totalement fonctionné, et je ne peux que vous conseiller de lire ce roman si comme moi vous êtes un grand fan de The Mortal Instruments, car il y a tous les éléments pour vous plaire. 

Posté par si2206 à 13:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mai 2015

A Wicked Saga, T1 - Wicked : Jennifer L. Armentrout

wicked

  • Présentation

Things are about to get Wicked in New Orleans.

Twenty-two year old Ivy Morgan isn’t your average college student. She, and others like her, know humans aren’t the only thing trolling the French Quarter for fun… and for food. Her duty to the Order is her life. After all, four years ago, she lost everything at the hands of the creatures she’d sworn to hunt, tearing her world and her heart apart.

Ren Owens is the last person Ivy expected to enter her rigidly controlled life. He’s six feet and three inches of temptation and swoon-inducing charm. With forest-green eyes and a smile that’s surely left a stream of broken hearts in its wake, he has an uncanny, almost unnatural ability to make her yearn for everything he has to offer. But letting him in is as dangerous as hunting the cold-blooded killers stalking the streets. Losing the boy she loved once before had nearly destroyed her, but the sparking tension that grows between them becomes impossible for Ivy to deny. Deep down, she wants… she needs more than what her duty demands of her, what her past has shaped for her.

But as Ivy grows closer to Ren, she realizes she’s not the only one carrying secrets that could shatter the frail bond between them. There’s something he’s not telling her, and one thing is for certain. She’s no longer sure what is more dangerous to her—the ancient beings threatening to take over the town or the man demanding to lay claim to her heart and her soul.

  • Mon avis 

Depuis le temps que Wicked est dans ma PAL il était temps que je le ressorte car j’avais besoin de lecture simple mais avec un univers attractif et ce new adult paranormal de Jennifer Armentrout était parfait pour ça.

En Nouvelle Orléans, Ivy Morgan, 22 ans fait parti de l’Ordre, un groupe de guerrier qui combattent les fae, et sa vie ne tourne qu’autour de ça même si elle essaye d’avoir une vie normale à côté, comme en allant à la fac. Lors de sa tournée habituelle elle fait face à une fae pas comme les autres qui représentent une grande menace mais que le monde ignore. Tout le monde sauf Ren, un nouvel arrivant qui sait des choses que très peu savent. Non seulement il la croit mais en plus il est sexy comme ce n’est pas permis ce qui ne l’arrange pas du tout car elle refuse de retomber dans une relation amoureuse après la tragédie qu’elle a vécu dans son passé. Mais avec Ren, ses convictions vont se retrouver chamboulées que ce soit avec les faes ou en amour.

La trame de base de ce roman NA est assez classique et ne bouleverse pas le genre si ce n’est que l’univers avec les fae est très agréable (ça m’a rappelée la saga The Iron Fey de julie Kagawa et ce n’était pas désagréable.) Je trouve même que certains codes du côté NA n’étaient pas nécessaires comme le fait d’aller à la Fac. Franchement ca ne servait à rien et je trouvais que c’était mis là juste pour dire c’est du NA. Heureusement ca ne prend pas beaucoup de place dans l’histoire donc on a tendance à l’oublier et on se laisse bercer par les évènements. Le début est un peu long, le temps de comprendre l’univers, qui fait quoi, à quoi sert telle ou telle chose, mais une fois lancé on ne peut plus s’arrêter car c’est très addictif. Les évènements se suivent, avec quelques petites révélations parfois prévisibles, mais à la fin il y a un twist très intéressant qui intrigue énormément parce que ca va foutre une m*rde pas possible dans l’histoire. J’ai hâte de voir comment tout ça va se goupiller.

Pour moi, la vraie force de ce roman c’est les personnages qui m’ont beaucoup plu, surtout les deux héros. Ivy est une héroïne très agréable qui m’a beaucoup touchée par son passé, ses craintes, sa profonde amitié envers certaine personne, et qui a son petit caractère et n’hésite pas à le faire savoir. Elle fait de grosses boulette comme toutes les héroïnes mais elle a le mérite de ne pas être agaçante (bon sauf à un moment mais ca s’est vite rattrapé). Mais j’avoue que le personnage qui m’a vraiment captivé c’est Ren. Comment le décrire en un mot ? Parfait ! Mais vraiment. J’avais l’impression d’avoir un mix entre Cam de Jeu de Patience et Aiden de Halfblood.  Il est magnifiquement beau, fort, tendre, drôle, patient, et il est là même quand elle pense ne pas avoir besoin de lui. Il ne fait pas trainer les choses, et il est chaud comme la braise. Je ne m’attendais pas du tout à voir un personnage pareil et il m’a totalement charmé et j’ai hate de le retrouver dans le tome 2. Donc du coup vous imaginez que la relation entre Ivy et Ren était tout simplement génial et ça ne fait que s’intensifier au fil des pages. Et dans le tome 2, Torn ca va quelque chose j’en suis sûre (surtout vu les révélations de la fin).

Sinon il y a d’autres personnages mais ils étaient assez en second plan pour moi, et j’ai eu du mal à en cerner certains. On verra dans la suite !

En tout cas Wicked est vraiment un bon NA paranormal. Même si certaines choses étaient superflues, dans l’ensemble j’ai passé un excellent moment et ça aurait pu être un coup de cœur si le début ne m’avait pas paru lent. Je vais me jeter sur Torn à sa sortie c’est sur ! 

Posté par si2206 à 13:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]