Les Faces Cachées d'Une Flèche

18 septembre 2014

Magisterium T1, The Iron Trial - Cassandra Clare & Holly Black

the iron trial

  • Présentation de l'éditeur (traduction personnelle. On prend, on crédite)

La plupart des enfants feraient n’importe quoi pour passer le Procès de Fer.
Pas Callum Hunt. Il veut échouer.
Toute sa vie, son père l’a prévenu de rester loin de la magie. S’il réussit à passer le Procès de Fer, et qu’il est admis au Magisterirum, il peut être sûr que ça ne sera que des mauvaises choses pour lui. Donc il fait de son mieux pour faire le pire, et il échoue à échouer.
Maintenant, le Magisterium l’attend. C’est un endroit qui est à la fois sensationnel et sinistre, avec des liens sombres vers son passé, et un chemin sinueux vers son avenir.
Le Procès de Fer n’est que le commencement d'un plus grand test à venir…

  • Mon Avis 

Bon je sais ce que vous vous dites en lisant le résumé… Encore une histoire de magie, avec une école, la couverture montre un méchant avec une grande cape noire, un trio avec une fille dedans… bref on pense tous à Harry Potter et je dois avouer que j’y ai pensé aussi. J’avais très peur d’être déçue, de voir un copier-coller de HP et surtout c’est un roman de Cassandra Clare et vous connaissez mon amour pour ses Chasseurs d’Ombres. Il est toujours déchirant de ne pas adhérer à un roman de son auteur chouchou et surtout c’est un roman à 4 mains donc je ne savais pas ce que ça allait donner. Mais dès sa sortie je me suis plongée dedans, mettant de côté mes craintes et au final j’ai ADORÉ et ça n’a absolument rien à voir avec HP !!

Je ne vous referai pas un résumé de l’histoire, l’essentiel est dans la présentation de l’éditeur, et surtout ce qui fait que j’ai adoré doit se découvrir tout seul. En tout cas, il est clair que Cassie et Holly ont créé un univers très détaillé, avec ses règles, ses coutumes et rien n’est laissé au hasard. The Iron Trial est un roman jeunesse de 295 pages (ce qui est assez court et donc se lit très vite) qui introduit l’univers. On y découvre le fonctionnement du Magisterium, leur façon de donner les cours qui est original et dont j’adhère totalement, quel est le rôle de chacun dans ce monde, les légendes, leur croyances et  la menace qui plane au-dessus d’eux. J’ai été captivé par tous les détails, essayant de les mémoriser, mais il y en a pas mal et je ne suis pas sûr d’avoir tout compris ce qui va nécessiter une relecture. En tout cas je suis fan du monde que les deux auteures ont créé.

Les personnages sont aussi assez charismatiques mais je pense que leurs personnalités vont plus se développer au fil des tomes. En tout cas il est sûr que Call, le personnage principal, m’a fait une forte impression. Il a un vrai mauvais caractère et parait comme un petit voyou qui veut éloigner tout le monde de lui et au début il ne veut rien entendre sur le Magisterium. Son père a une grande influence sur lui et ils sont très proches même si on ne le voit pas énormément. Mais Call pense souvent à lui et j’ai beaucoup aimé cet aspect-là (j’ai un truc pour les familles ^_^). Puis au final il n’est pas si méchant que ça. Il s’ouvre un peu plus au fur et à mesure où il s’adapte à sa nouvelle vie dans l’école, se fait des amis (même si c’est dur pour lui au début), et on l’apprécie de plus en plus.
On découvre également Aaron et Tamara avec qu’il forme le trio et ils n’ont rien à voir avec Harry, Ron et Hermione. Alors là pas du tout. J’ai souvent lu avant la sortie du roman que ça risquait d’être similaire, mais non. Aaron est à 20 km d’être Ron, Tamara n’a rien d’une Miss-Je-Sais-Tout (même si elle sait pas mal de choses mais c’est parce qu’elle est issue d’une famille de mages) et il y a autant de ressemblance entre Call et Harry qu’entre une banane et un navet. Ce trio, m’a paru un peu quelconque au début mais au final, il promet de nous faire vivre une sacrée aventure. Ce premier tome est surtout le début de leur trio et nous montre comment ils deviennent amis et apprennent à vivre ensemble.
Puis il y a des personnages plus secondaires qui ont leur place dans la saga, et qui seront plus développé par la suite.

Pendant un long moment dans ma lecture je trouvais que c’était très sympa mais j’attendais toujours le déclic qui allait faire que j’allais adorer. Puis la fin arrive et je suis restée bouche bée. Les dernières actions et les révélations s’enchainent et au début j’étais plutôt « ok je m’y attendais un peu », puis je suis passé à « ah ça je ne m’y attendais pas ! » pour finir par un « Heeeeeeeeeeiiinnnn ?!!!  Oh pu**** !!!!!!!!!! » Et là j’ai su que j’avais eu le déclic qui rendait ce roman absolument génial à mes yeux, et que la saga allait l’être aussi. Cassandra Clare et Holly Black sont des tordues !! Elles m’ont bluffée par ce retournement de situation qui fait la base de la saga et que je trouve grandiose. C’est du génie, et pendant plusieurs jours je me suis dit « mais comment elles vont faire évoluer tout ça ?! C’est un truc de fou ! » Parce que ce n’est pas juste Call qui est touché mais plusieurs autres personnes, et c’est là où on se rend compte que tous les détails ont leur importance. Tout simplement chapeau. Je ne savais pas si le duo Clare/Black allait me surprendre mais au final si. Elles ont réussi l’effet « WTF » que j’attendais et je suis conquise.

Pendant plusieurs années je me suis demandé quel roman allait me faire revivre des sentiments et une excitation proche à ce que j’ai vécu avec Harry Potter. J’ai lu des romans qui se disaient successeur à la grande saga mais je n’ai pas été touché comme je le pensais. Mais avec The Iron Trial, j’ai retrouvé ça. Pas aussi fort que pour les aventures de Harry, mais c’etait très proche, et c’est assez paradoxal car j’avais peur que ce soit un copié-collé, et au final ce n’est pas le cas mais ce que j’ai ressentis en était très proche (ca va vous me suivez ?) Comme quoi, un roman peut avoir à peu près les mêmes bases, mais être mené totalement différemment et être absolument génial. Et surtout c’est un roman de Cassandra Clare donc j’en suis absolument ravie.

Et là vous allez me dire « et en France il sort quand ? » Alors à priori il est prévu pour 2015 si tout va bien, mais je n’ai pas plus de détail, mais il est bien évident que je vous tiendrai au courant.

Moi en tout cas j’ai hâte de lire le tome 2 qui s’appellera The Copper Gauntlet (le Gant de Cuivre)  

Ma note: 

5

Posté par si2206 à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Les Montgomery et les Armstrong T2, La force d'aimer - Maya Banks

la force d'aimer

 

  • Présentation de l'éditeur 

Genevieve McInnis était si belle que le redouable Ian McHugh l'a enlevée. Et comme elle se refusait à lui, il l'a défigurée d'un coup de poignard. Durant un an, elle est restée captive dans un donjon, jusqu'au jour où le clan Montgomery a assiégé le fief de son tortionnaire. Prête à tout pour recouvrer la liberté, Geneviève s'offre à Bowen Montgomery. A sa grande surprise, le Highlander ne la traite ni comme une courtisane ni comme un monstre. Mais comment accepter le paradis dans les bras d'un homme quand un autre vous a fait vivre l'enfer ?

  • Mon Avis 

Je ne sais pas si vous vous souvenez, mais j'ai eu un vrai coup de foudre pour le premier tome de cette saga de Maya Banks. Au delà des mots est un roman sublime et j'avais totalement confiance en la qualité de la suite. Eh bien Maya Banks nous offre avec La force d'aimer une magnifique romance qui bouleverse mais qui n'est pas non plus à la hauteur de la première.  

3 mots me viennent en tête quand je pense à ce roman et j'ai eu donc envie de faire une chronique un  peu inhabituel... 

1/ Saisissant

emotional

J’ai trouvé que le roman était vraiment poignant, surtout le personnage de Geneviève. Elle a pris tellement chère la pauvre. Ce qu’elle a vécu et ce qu’elle vit toujours est tout simplement affreux, et le fait qu’elle reste forte malgré tout est vraiment très fort. C’est elle qui fait tout le roman. ellem'a donné les larmes aux yeux et j'avais envie de massacrer tout ceux qui lui faisaient du mal. Evelyne a souffert mais pas comme Geneviève. C'était pire pour cer=tte dernière. Heureusement que Bowen arrive auprès d'elle.

2/ Sensible

awww

J’ai été très sensible aux émotions transmises par le roman. J’ai tout ressenti de plein fouet justement à travers Geneviève. Ce personnage m’a vraiment bouleversée, et ce qu’elle ressent avec Bowen est poignant. J'en avais des papillons dans le ventre etj'ai trouvé ça vraiment beau Bowen est protecteur avec elle, doux, prévenant, et lui montre un aspect de l’homme qu’elle n’a jamais vu ou oublié. Et Geneviève mérite de vivre tout ça,  de reprendre goût à la vie, et d'avoir enfin quelqu'un auprès d'elle. Leur histoire d’amour est très belle et encore une fois Maya Banks a réussi à me rendre accro à ses personnages et à leur univers.

3/Super niais

eye roll

Mais contrairement au premier tome, il y a une chose qui n'est pas passé : c’est la niaiserie de certains passages et surtout la fin. C'est très beau et touchant et j’ai un niveau de tolérance à la niaiserie assez élevée mais là c’était un poil too much et certaines déclarations ou actes m’ont fait levée les yeux au ciel. C’est vraiment dommage car le roman perd en crédibilité.

La force d’aimer est une très belle romance historique, très addictive et avec beaucoup d'émotions mais qui n'est pas non plus du même level qu’au-delà des mots. J’ai tout de même hâte de découvrir le tome 3 avec la romance qui,  si je ne me trompe pas, sera entre Brodie Armstrong le frère de Evelyne et Taliesan, l’amie de Geneviève. On aperçoit déjà quelques petits trucs dans ce tome qui donnent envie d’en savoir plus.

ma note: 

4

Posté par si2206 à 08:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

17 septembre 2014

{CONCOURS ANNIVERSAIRE 3}: Hopeless de Colleen Hoover

Hopeless

 

Eh oui ! j'ai un autre concours anniversaire et avec un autre roman de Colleen Hoover ! j'adore cette auteure et Hopeless est un roman vraiment magnifique alors j'avais envie de vous gater avec également. 

d'ailleurs vous pouvez lire ma chronique dessus ici et voir à quel point j'ai aimé ce roman

voici les règles:

  • LISEZ BIEN AVANT CAR UNE FOIS ENVOYÉ ON NE PEUT REVENIR EN ARRIÈRE.
  • Si vous ne savez plus si vous avez participé, envoyé moi un message sur la page du blog ou laissez moi un commentaire et je vous dirais si oui ou non vous avez déjà participé.
  • C'est une participation par foyer, et c'est ouvert à la France métropolitaine, le Luxembourg,  la Belgique et la Suisse ! (Ni Fleuve Editions , ni moi-même sommes reponsable  des pertes de la poste)
  • le concours commence maintenant, et se termine le 1er octobre à 18h !! 
  • J'espère que ce concours vous fera plaisir et je vous souhaite bonne chance !

Un énorme merci à Fleuve Editions (via Territoires) pour ce partenariat ! 

Posté par si2206 à 12:16 - - Commentaires [22] - Permalien [#]

16 septembre 2014

La danse ses Ombres - Yelena Black

la danse des ombres

  • Présentation de l'éditeur 

Vanessa vient d'être admise à la prestigieuse académie du New York Ballet... après sa soeur, brillante élève, disparie il y a trois ans. Un drame qui hante chaque instant, chaque pensée, chaque geste de Vanessa. Entre deux répétitions acharnées de l'Oiseau de Feu, la jeune ballerine n'a plusqu'une idée en tête : se lancer sur les traces de Margaret. Au risque de se perdre elle-même en chemin... 

  • Mon avis 

Je n’ai pas l’habitude de lire des romans où la dance est le point central de l’histoire mais je dois avouer que la couverture et le synopsis m’ont beaucoup intriguée et je me suis laissé tenter.

Depuis la disparition de sa sœur, Vanessa n’a qu’une envie, savoir ce qui s’est passé. Pour ça, elle a décidé de suivre ses traces et d’intégrer la grande académie du New York Ballet. Une fois sur place elle se fait remarquer par ses talents de danseuses et obtient le rôle principal dans le ballet Oiseau de Feu. Sauf que Joseph, le chorégraphe est très exigent avec ce ballet, surtout avec une danse en particulier. De plus de sombres secrets se cachent derrière ce ballet où toutes les danseuses principales ont disparu mystérieusement, et la sœur de Vanessa en fait partie. Et pour comprendre ce qui s’est passé, elle va devoir aller jusqu’au bout…

Ce roman me laisse avec un sentiment étrange, car  deux aspects se sont distinguées dont une m’a beaucoup plus et l’autre moins.

J’ai trouvé l’intrigue passionnante et très bien menée. Les moments de danses m’hypnotisaient, l’ambiance quelque peu angoissante était saisissante, j’avais envie de savoir ce qui se passait dans l’école, je réfléchissais beaucoup, même si certaines choses étaient prévisibles, j’étais captivée par les découvertes de Vanessa et comment l’auteure a mené l’enquête. Elle a pensé à tout, et cela donne du poids au roman et lui donne un côté mature qui équilibre le côté immature des personnages.

Et c’est mon soucis avec ce roman, l’intrigue est super mais j’ai trouvé les personnages superficiels ce qui m’a beaucoup déroutée. Je n’arrivais pas à comprendre comme l’histoire pouvait être mature alors que les personnages ne suivaient pas. Leur façon de parler et leur réaction faisait vraiment adolescent et la romance pareil. C’est un YA je le sais bien mais cela n’empêche pas que les personnages auraient pu être un peu plus travaillé. C’est vraiment dommage car j’ai trouvé que ça baissait le niveau du roman.

Du coup je ne sais pas si je lirai la suite. Déjà je pensais que c’était un one-shot et ça aurait pu l’être je pense mais, Yelena Black a gardé quelques questions sans réponses pour un second tome. Je ne me suis pas attaché aux personnages, donc je n’ai pas cette envie de savoir ce qu’il va leur arriver après, mais en même temps j’ai envie de savoir ce qui va se passer. Je verrai bien au moment en temps voulu. 

ma note: 

3

 

Merci Pocket Jeunesse pour ce roman! 

Posté par si2206 à 22:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Envoûtements - Sylvia Day

envoutement sylvia day

  • Présentation de l'éditeur

Max Westin. Le sexe incarné. Elle l’a vu, l’a senti au premier coup d’œil. Il est puissant, instinctif. Un être animal. Comme elle l’était avant.

Il retient sa main un peu trop longtemps, et son regard pénétrant lui signifie clairement son intention de la posséder, de la dresser.

– Victoria.

Rien qu’un mot, son prénom, mais dit d’une telle manière qu’elle peut presque sentir la laisse autour de son cou.

– C’est dans ta nature, lui murmure-t-il, l’envie d’être dominée…

Ainsi commence leur jeu de séduction. Entre illusions et soumissions, la partie est lancée. Mais quand la passion s’en mêlera, qui de Max ou de Victoria portera finalement le collier ?

  • Mon avis

Je lis peu de romances érotiques. C’est un style qui m’a vite lassée car je le trouvais trop répétitif. Les histoires se ressemblaient toutes et au bout d’un moment ça ne me disait rien du tout.  Pourtant j’ai quand même voulu tester le nouveau Sylvia Day Envoûtement car :1) j’aime bien la couverture, 2) J’ai un bon souvenir du tome 1 de Crossfire donc je me suis dit « pourquoi pas », 3) le personnage masculin s’appelle Max et j’aime bien ce prénom (ceux qui me connaissent et me suivent sur twitter savent pourquoi…).

Malheureusement ce livre est un échec total pour moi. Je n’ai pas pu aller au-delà de la page 80 parce que dès le départ je n’ai rien aimé.  Je ne vais pas m’étendre là-dessus mais déjà j’ai trouvé le langage vulgaire. Le fait que ce soit cru ne me dérange pas quand c’est bien fait mais là c’était vraiment too much et lire ces mots ne me donnaient pas du tout envie de me plonger dans l’histoire. Je n’ai ressentis aucune émotion, aucune sensation... rien. J’étais à la limite dégoûté pour être honnête, ou bien proche du fou rire car je trouvais ça ridicule.

En ce qui concerne l’intrigue, le peu que j’ai lu m’a parue incompréhensible. J’ai eu du mal à comprendre l’histoire de chasseurs, de familiers, de conseil, etc… C’est du paranormal, avec de la magie, mais je trouvais que ça n’apportait rien à l’histoire à part peut-être du ridicule, et surtout je n’ai rien compris à l’enchaînement des évènements. Donc ça m’a stoppée dans ma lecture et je n’avais plus du tout envie de continuer.

La fin est peut être mieux, mais je n’ai pas le courage de le finir, le début me suffit. Ce roman n’est tout simplement pas pour moi. En fait je crois que j’ai toujours du mal à distinguer la frontière entre romance érotique et érotica et là c’est vraiment de l’érotica et non de la romance érotique. Il se peut que vous aimiez et je sais que Fran du blog le Monde de Francesca a bien aimé donc je vous invite à lire également sa chronique qui vous donnera peut-être plus envie. 

Merci à Camille pour le roman. J'ai essayé, mais c'est raté... 

ma note: 

0

Posté par si2206 à 21:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]



Fin »