Les Faces Cachées d'Une Flèche

25 novembre 2014

Imposteur T2, Déserteur - Susanne Winnacker

déserteur

  • Présentation de l'éditeur 

Tessa a accompli sa première mission avec succès : le tueur en série est hors d'état de nuire. Mais la Cellule des aptitudes extraordinaires à laquelle elle appartient doit désormais faire face à une menace autrement plus grave : il existe une armée de Variants rebelles, l'Armée d'Abel, bien décidée à faire tomber la CAE. Entre enlèvements et désertions, le pouvoir est en train de changer de mains.
Pire encore, Tessa découvre que sa nouvelle famille, la CAE, l'a gardée dans l'ignorance à grand renfort de mensonges et de silences coupables : si le Commandant la manipule, qu'en est-il de ses amis ? Et surtout, peut-elle encore croire à l'amour d'Alec ?
L'heure des choix a sonné, mais dans ce jeu à quitte ou double, Tessa a plus à perdre qu'à gagner...

  • Mon Avis

Imposteur avait été une très bonne surprise lors de sa sortie en mai dernier. Donc quand le tome 2 est sorti, je me suis tout de suite précipitée dessus pour retrouver cet univers de mystère et de personnages aux dons hors du commun que j'avais tant aimé. Et là encore j'ai passé un super bon moment.

Déserteur se passe peu de temps après les évènements du tome 1. Beaucoup de choses ont changé dans la vie de Tessa, et elle doit faire avec  le danger qui plane autour d'elle. Sans spoiler, je peux vous dire que ce tome change complètement la donne, et on ne sait plus quoi croire, et en qui avoir confiance. Tessa doute énormément, nous aussi, et on ressent pleinement ses craintes.  Susanne Winnacker nous a manipulé avec brio dans ce roman et à la fin j'étais soufflée par le changement qu'il y a eu entre le début du livre et la fin. On prend un virage à 180 degrés, on se pose encore plus de questions que précédemment, on passe de révélations en révélations sans qu'on s'en rende compte, c'est très imprévisible, et on ne s'ennuie pas une seconde. L'auteure maitrise vraiment son univers et on sent qu'elle sait où elle veut aller, mais que tout va se faire dans le tome 3. En tout cas, j'ai beaucoup apprécié d'en savoir plus sur l'univers dans lequel à grandi Tessa, ses liens avec certaines personnes, notamment Alec et sa mère, et aussi d'en apprendre plus sur l'Armé d'Abel.

Ce livre ne serait pas aussi bon, sans son héroïne Tessa que je trouve géniale. Elle nous fait vivre son aventure à merveille , elle a muri depuis le premier tome, et elle a un sacré courage !! Bon parfois elle fonce un peu dans le tas avant de penser aux conséquences mais sinon elle est très agréable ! Sauf à la fin où elle m'a énervée parce que j'ai pas compris pourquoi elle avait fait ça. Enfin si je voyais pourquoi , mais j'avais pas du tout confiance. Mais à part ça je l'ai trouvé géniale.

Les autres personnages aussi sont très présents et nous font tourner en bourrique, surtout Alec et le Commandant, dont les révélations à leurs sujets m'ont surprise.  On fait également la connaissance de Devon, un personnage qui apparait dans le tome 1, et que j'ai bien aimé mais sans plus. Il est le moins charismatique, mais j'ai le sentiment qu'il va encore plus donner de sa personne dans le prochain volet.

En conclusion, Déserteur est un vrai page turner, qui se dévore et qui nous fait  passer un super moment de lecture avec son style très simple mais très efficace . Je n'ai qu'une hâte, lire le dernier tome de la trilogie qui s'annonce très mouvementé, surtout vu la fin qui m'a laissée bouche bée!  Pour le moment il n'y a pas énormément d'info sur le tome 3 (voir pas du tout car il n'apparait pas sur Goodreads. ) mais j'espère que ce sera pour 2015, comme annoncé sur les dernières pages du roman !

ma note:  

5

Posté par si2206 à 23:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 novembre 2014

Hunger Games - La Révolte, partie 1 de Francis Lawrence

poster officiel

  • Synopsis 

Katniss Everdeen s’est réfugiée dans le District 13 après avoir détruit à jamais l’arène et les Jeux. Sous le commandement de la Présidente Coin, chef du district, et suivant les conseils de ses amis en qui elle a toute confiance, Katniss déploie ses ailes pour devenir le symbole de la rébellion. Elle va se battre pour sauver Peeta et libérer le pays tout entier, à qui son courage a redonné espoir

  • Mon Avis 

Le troisième volet de la trilogie est celui que j'aime le moins. Je trouve le début long puisqu'il ne se passe pas grand chose, la fin est un peu trop précipité à mon goût (j'ai beau le lire j'ai du mal à comprendre ce qui se passe) et certains évènements m'ont tellement choquée que je ne m'en suis pas remise et la pilule est mal passée. Du coup, quand l'annonce que ce tome 3 serait séparé en 2 parties, j'étais pas contente car je pressentais un début long , et j'avais raison. Cette première partie de la Révolte est bien certes, mais j'ai beaucoup trop ressenti de longueur ce qui a un peu gâché mon plaisir.

C'est un sentiment bizarre que je ressens pour ce film. J'ai bien aimé ce qui s'y passé, ou plutôt comment ils ont adapté à l'écran ce qui se passe dans La Révolte. Les costumes et les décors sont encore une fois époustouflants, le ton est parfaitement donné, et c'est très fidèle et bien expliqué ce qui fait qu'on a bien tout compris. Les personnages sont interprétés à merveille par les acteurs. Jennifer Lawrence crève l'écran encore une fois, Josh Hutcherson a été brillant dans son rôle de Peeta qui prend une tournure plus sombre et qu'il a bien amené, et même si j'ai trouvé que Gale ne servais pas à grand chose dans ce film, on note bien la présence de Liam Hemsworth. Il y a aussi Sam Claflin qui m'a foutu des frissons car il a joué Finnick  avec une telle intensité que je n'avais d'yeux que pour lui le peu de fois où on le voyait.  Non vraiment pour les acteurs il n'y a rien à dire. Le talent des acteurs était bien visible et heureusement qu'ils sont là parce qu'ils sauvent le film, et le rend bien malgré tout.

Mon vrai souci c'est que le début de l'histoire s'étale mais en même temps avec deux heures il y a le temps. Le choix de faire 2 films se ressent dans la qualité du film qui du coup m'a parue moins bonne que les deux films précédents.  Entre chaque scène clé j'avais l'impression qu'on s'attardait sur le chemin que prenait Katniss pour aller d'un point A à un point B, du coup on observe les détails, les possibles faux raccords, et bien entendu la perruque de Jennifer  qui, il faut le dire, n'est pas top à chaque fois (ou bien j'avais l'impression de ne voir que ça puisqu'il ne se passait rien).  Les scènes d'actions sont magnifiques, mais les transitions vraiment longues. Je savais qu'il y aurait peu d'action, mais plus le film passait, plus je me disais qu'ils auraient vraiment du faire un bon gros film de 2h30 ca aurait été largement suffisant. Je ne suis pas forcément pour les raccourcis dans les adaptations mais là je n'aurais pas été contre pour certains moments. En général quand on regarde un film on ne voit pas le temps passé et on oublie ce qui se passe autour, mais moi j'avais très souvent envie de regarder mon téléphone, donc c'est pour dire ....

Je le dis encore fois, le film est bon et se regarde bien. Mais à cause de ces longueurs, j'ai beaucoup moins apprécié cette première partie de la Révolte. Maintenant j'attends de voir ce que va donner la partie 2 qui sera beaucoup plus riche en action et devrait plus me plaire. Et elle me permettra sans doute de me faire comprendre la fin que je trouve obscure (j'ai vraiment du mal à la comprendre à part certaines infos énormes ^_^). Réponse dans un an!

ma note: 

3, 5

Posté par si2206 à 22:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 novembre 2014

La Symphonie des Abysses, Livre 1 et 2 - Carina Rozenfield

la-symphonie-des-abysses-1-et-2

 

  • Présentation Livre 1

Un chant de liberté s'élève du fond des abysses, mais comment répondre à son appel quand un mur infranchissable vous en sépare ?

VOUS PENSIEZ ÊTRE AU PARADIS ?
Un gigantesque atoll, des plages de sable fin, une eau turquoise...
Un mur infranchissable.

IL VOUS FAUDRA D'ABORD VIVRE EN ENFER :
ARTICLE 1 : Tout contact physique, toute marque d'amour sont proscrits.
ARTICLE 2 : Il est interdit de chanter, d'écouter ou de faire de la musique.
ARTICLE 3 : Quiconque se livrera à ces activités illicites sera mis à mort.

VOUS N'ÊTES PERSONNE.
VOUS APPRENDREZ À OBÉIR

  • Présentation Livre 2 

La conclusion du nouveau diptyque de Carina Rozenfeld. Un hymne à la liberté, envers et contre tout !

Une nouvelle ville, de nouvelles lois, les mêmes interdits.
Abrielle et ses compagnons croyaient s'être enfin affranchis du tyrannique Règlement Intérieur. Hélas, ils vont découvrir que les rêves qu'ils portent en eux ne pourront jamais s'exprimer dans l'enceinte du Mur. Mais leur rencontre avec Eyal, jeune homme assoiffé de vérité, va faire renaître l'espoir.
Aucun mur, aussi haut soit-il, ne peut étouffer les coeurs épris de liberté.
Car un passage vers l'extérieur existe bel et bien. Pour y accéder, Abrielle et ses amis vont devoir vaincre les terribles gardiens qui le défendent farouchement...
C'est en n'étant personne que l'on peut devenir quelqu'un.

  • Mon Avis 

Lorsque la couverture du tome 2 de cette duologie a été révélée il y a quelques jours, je me suis dit qu'il était temps de me plonger dans cette série dont j'ai entendu beaucoup de bien. D'autant que le salon de Montreuil approche et que je compte bien y rencontrer l'auteure. J'ai donc enfin sorti le premier tome de ma PAL, et là encore j'ai eu cette envie de me donner des baffes pour avoir laisser ce livre de côté pendant si longtemps : il est vraiment très bon, mais je me suis vite rattrapée, et j'ai même pris un peu d'avance car grâce à Karen du Boudoir Écarlate, j'ai pu enchainer avec le tome 2 qui est tout aussi bon que la première partie de cette grande aventure, et qui montre tout le talent de Carina Rozenfield.

La symphonie des Abysses met en avant la vie d'Abrielle, de Sand, Cahill et Eyal, quatre personnages vivants dans différents villages sur l'Anneau, une île totalement fermée sur le monde et qu'il semble impossible de fuir. Dans chaque village il y a des règles de vies cruelles qui bloquent les instincts les plus primaires, et nos quatre personnages y vivent en parias.

Dans le livre 1, on suit tout d'abord Abrielle, une jeune fille solitaire dans un village où il est interdit de chanter ou de s'adonner à tout autre loisir et seul le travail pour faire vivre la communauté compte. Elle a un grand secret qu'elle tente par dessus tout d'enfouir, mais elle est constamment persécutée par Braden le nouveau gardien de son village et qui est tout simplement effrayant. Au début je pensais que Braden se rachèterait et j'ai failli le trouver attachant car il aime la jeune fille qui était son amie d'enfance. Mais très vite on se rend comte que c'est un grand malade, et qu'il la hait autant qu'il l'aime. Il m'a foutu la frousse à plusieurs moments et heureusement qu'Abrielle est forte car pour le supporter il faut un paquet de courage. J'ai adoré le personnage d'Abrielle qui est forte et fragile à la fois. On la sent perdue et elle souffre de cette mise à l'écart mais quand elle est décidée, elle fonce et n'hésite pas à braver l'interdit pour s'en sortir. Elle m'a beaucoup touchée et c'est mon personnage préféré de toute cette aventure.

La deuxième partie du premier livre met en avant Cahill et Sand (ou Ca et Sa) qui sont deux personnages particulièrement intéressants. Ce sont des neutres (des êtres asexués) qui vivent dans un village où l'amour et les contacts physiques sont interdits. La procréation se fait in vitro et ce sont les neutres qui choisissent s'ils veulent devenir homme ou femme à leur majorité. Cette partie était captivante et très émouvante avec Ca et Sa qui ne peuvent s'empêcher de s'aimer et de se toucher en cachette en étant neutre et ils savent qu'ils s'aimeront quel que soit le choix de leur sexe. C'est beau et c'est du génie car dans cette partie, on met en avant le fait que ce n'est pas l'apparence qui compte quand on aime quelqu'un mais l'âme. C'est tout simplement magnifique.

Dans le deuxième livre, on s'intéresse dans la première partie à Eyal, un jeune métisse qui vit à Portes où les Blancs et les Noirs ne s'entendent pas et n'ont pas les même droits. Ils vivent chacun de leur côté et Eyal est un paria car il est issu des deux communautés. Il vit chez son père et sa sœur noirs qui eux le protègent et lui accordent certains privilèges qui lui sont interdits en principe. C'est un personnage très curieux, qui veut comprendre comment fonctionne l'Anneau et son histoire et c'est grâce à lui qu'on a toutes les informations sur l'univers créé par Carina Rozenfield.

Et cet univers est tout simplement génial. Il est très bien pensé, chaque personnage nous en fait découvrir une partie, et le lien qu'a cette île avec nos problèmes de sociétés actuelles est du pur génie. J'ai été bluffée lorsque j'ai découvert l'histoire de l'Anneau car je ne l'avais pas vu venir alors que c'était sous mon nez. Je n'arrêtais de me dire "wow... mais c'est brillant!!" J'ai adoré ce que Carina a créé et ce que j'ai surtout apprécié, c'est qu'à la fin des deux livres on sait ce que l'on a à savoir et qu'il n'y ait plus de questions sur ce qu'est l'Anneau, et son histoire.

Ce que j'ai beaucoup aimé aussi, c'est comment ce dyptique a été construit. Déjà, Le livre 1et 2 se complètent. Le livre 1 est plus centré sur les émotions et les liens entre les personnages tandis que le livre 2 est plus chargé en action et en révélations. J'ai trouvé que le premier livre avait un rythme certes lent mais qu'il était aussi très hypnotisant et poétique. Je n'ai pas réussi à me détacher du livre car j'ai été totalement envouté. Le rythme du second livre est plus vif et très passionnant. On a toujours envie d'en savoir plus sur l'univers mais aussi sur les personnages et de quelle manière ils vont s'en sortir.
J'ai aussi aimé les liens entre les parties entre elles, qualifiées de partition, et qui donnent du rythme au livre. Chaque partie est différente et donc on découvre une toute autre histoire à chaque fois même si elle a un lien avec la partie et le personnage mis en avant précédemment Et tout s'imbrique parfaitement à la fin. On commence par Abrielle, qui est le lien entre chaque partie, puis Cahill et Sand qui sont rejoins par Abrielle, et Eyal dans la première partie de dernier livre et lorsque tous les personnages sont réunis, on a la grande symphonie des abysses qui regroupe toutes les partitions et conclue l'histoire. Je le répète, mais j'ai trouvé que c'était du pur génie et surtout on a un début et une fin et ça c'est génial.

La Symphonie des Abysses est un dytique passionnant, super bien mené par Carina Rozenfield qui a encore su me séduire par sa plume et sa sensibilité. On y retrouve des personnages magnifiques, une intrigue passionnante et il y a une belle moralité derrière. J'ai mis du temps avant de commencer cette aventure, mais comme on dit "mieux vaut tard que jamais" et je suis bien contente de m'y être plongée. Je ne peux que vous conseiller vivement de lire cette magnifique histoire.

ma note: 

4,5

Posté par si2206 à 16:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 novembre 2014

Night School T3, Rupture - C.J. Daugherty

Rupture_French_cover

 

  • Présentation de l'éditeur 

Inconsolable depuis la mort de son amie et sous la menace constante d'un espion qui rôde à Cimmeria, Allie Sheridan accuse le coup. Et elle n'est pas la seule à perdre les pédales ; tout s'effondre et se brise autour d'elle : amitiés, amours, certitudes... Alors, quand Nathaniel commence à abattre ses cartes maîtresses, Isabelle, la directrice elle-même, ne sait plus que faire.
L'école sombre peu à peu dans les sables mouvants de la paranoïa et de la suspicion. Chaque étudiant est désormais considéré comme coupable jusqu'à preuve du contraire et peut être détenu sans procès. Dorénavant, trahison et délation gèlent les coeurs trop tendres et attisent les passions les plus noires. 
Cette fois-ci, Nathaniel n'a même pas besoin d'attaquer les occupants de Cimmeria, ces derniers s'en chargent très bien tout seuls...

  • Mon avis 

Les amis, je suis trop fière de moi. Je suis en train de réussir à tenir ma résolution qui est de me mettre à jour dans la série Night School avant de revoir C.J Daugherty  au salon de Montreuil. Et je suis bien contente de réussir à enchainer les tomes car cette série devient de plus en plus passionnante et même si j’ai trouvé le tome 3 est en dessous des autres, il n’en reste pas moins un roman très agréable à lire.

Rupture se passe quelques semaines après les évènements tragiques du tome précédent et Allie ne va pas bien. Elle repousse  tout le monde, elle culpabilise et elle est furieuse. Elle m’a fait beaucoup de peine et sa fragilité toujours aussi palpable la rend toujours attachante. En plus sa colère lui donne une certaine rage de vaincre et elle souhaite par-dessus tout punir les coupables quitte à enfreindre toutes les règles même si elle est à la limite de l’expulsion. Donc pendant tout le roman, elle nous mène dans une enquête, avec son lot de rebondissements et ses révélations. On a peur, on soupçonne tout le monde et on a qu’une envie, découvrir l’identité de la personne recherchée.

Sauf que ce troisième tome fait office de tome de transition, et j’ai eu l’impression que les choses stagnaient. Ici  les personnages recherchent une personne en particulier. Et pour chercher, ils cherchent car il n’y a que ça ! Même le côté romance de la série est mise de côté au profit de l’enquête (Allie cherche toujours a remettre de l’ordre dans ses idée mais ce n’est pas non plus très poussé). Mais à la fin nous n’avons pas les réponses que l’on recherche donc on reste frustré et au final on est quasiment au même point qu’au début. On en apprend beaucoup sur ce qu’il y a autour de Cimmera, mais c’est tout. Je n’ai pas eu la sensation d’avancer dans l’histoire et c’est le bémol de ce tome pour moi.

Après, la  lecture reste toujours aussi bonne. On sent que l’auteure sait où elle veut aller, on prend plaisir à suivre les aventures d’Allie et ses amis, on réfléchit beaucoup aussi et on est très curieux de savoir comment ca va se terminer.  

Donc Rupture est un bon tome de transition qui ne rajoute rien au fond de l’histoire mais qui reste agréable à lire. Il reste plus que 2 tomes, donc tout va se jouer là et j’ai hâte de découvrir comment C.J Daugherty va nous mener la fin de son histoire. 

Ma note : 3/5

 

 

Posté par si2206 à 14:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Top/Flop du mois d'octobre.

top flop

Initié par le blog  Accrocdeslivres le principe est de  présenter ses tops (les coups de coeurs) et ses flops (les décéptions) livresques du mois.


 

Le mois d'octobre vient de s'achever et je comptabilise au total 7 lectures comme au mois de septembre. J'avais peur que le blocage que j'ai ressenti me bloc encore plus mais tant que ça au final. 

  • Les Tops 

Il y a eu 2 gros coups de coeur durant ce mois d'octobre : Losing Hope de Colleen Hoover ( qui est comme Hopeless c'està dire une tuerie) et Infinity + one qui est maaaaaaaaagnifique

Losing_Hope  Infinity + one

 

  • Les Flops

Je n'en ai pas eu ce mois ci, même si toutes mes lectures n'étaient pas parfaites. Mais pas de grosses déceptions pour octobre. 

Posté par si2206 à 14:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]



Fin »