Les Faces Cachées d'Une Flèche

27 juin 2016

Le Pays des Contes T4, Au delà des Royaumes - Chris Colfer

PdC4

Présentation de l'éditeur 

Depuis que l’Homme masqué lui a échappé, Alex n’a qu’une obsession : le retrouver. Sauf qu’elle a été déchue du Conseil des fées et que tous refusent de croire que cet homme est une véritable menace. Heureusement, elle peut compter sur l’aide de son frère jumeau, Conner, de Boucle d’or, du Petit Chaperon rouge et de la Mère l’Oie. Grâce à eux, elle découvre le plan démoniaque de son ennemi : armé d’une potion capable de transformer n’importe quel livre en portail vers d’autres univers, il part recruter une armée de méchants de la littérature afin de conquérir le Pays des contes…

Mon avis 

Merci Michel Lafon pour cette super lecture !

Je le dis à chacune de mes chroniques sur le Pays des contes et je vais encore me répéter, mais Chris Colfer a vraiment un talent fou pour nous faire vivre de magnifiques aventures avec ses héros Alex et Connor.

Après les révélations très surprenantes du tome 3, on s’attend à un tome palpitant avec pleins de révélations, et je n’ai pas été déçue.  Dès le départ tout est sans dessus dessous, Alex pète véritablement les plombs, et cela va avoir des conséquences assez fâcheuse pour elle, tandis que Connor essaye d’être la force tranquille et d’avoir les idées claires sur la situation. Mais très vite la vérité éclate sur l’Homme Masqué qu’il faut à tout pris arrêté. Car il a un plan pour détruire le Pays des Contes et il ne laissera personne se mettre en travers de son chemin.

En commençant le roman, je me suis demandé comment Chris Colfer allait tourner son histoire pour rendre son Vilain encore plus menaçant que les autres. Chaque vilain, chaque combat a fait grandir Alex et Connor, car ils étaient de plus en plus puissant je trouvais, mais celui c’est un vilain qui va rester un petit moment et je l’ai trouvé brillant. Le plan machiavélique de l’Homme Masqué m’a paru ingénieux car ca ramené un peu à la base de l’histoire de la série, comment les jumeaux en sont arrivé à connaitre ce monde. J’ai beaucoup aimé cet aspect là, et il est clair qu’à travers ce plan, je ne me suis pas ennuyé un seul instant. Il y a de l’action, des moments plus tendre et mignons aussi, mais globalement on sent la situation être de plus en plus dangereuse, ce qui annonce un tome 5 vraiment palpitant car à la fin de ce tome ce n’est que le début des problèmes. J’ai vraiment hâte de voir ce que cela va donner, surtout vu l’idée qu’a eu un des personnages à la fin. Ca promet un tome haut en couleur et original !

Mais cette saga ne serait pas ce qu’elle est sans ses personnages que j’ai toujours plaisir de voir évoluer. Les jumeaux bien sûr, qui murissent de tome en tome et qui sont loin d’être les enfants qu’ils étaient au départ. Ce sont de vrais ados, avec les émotions qui font des montagnes russes, et leurs problèmes font qu’ils doivent être encore plus mûrs pour tout affronter avec force. Et puis il y a aussi Rouge qui n’a pas une vie facile dans cet opus et qui m’a fait beaucoup de peine mais qui m’a fait rire aussi, et on fait la connaissance de tout un tas d’autres personnages qui enrichissent encore plus le roman et l’univers en lui-même.

Il n’y a pas à dire je suis toujours aussi impressionné par le travail de Chris Colfer et j’ai hâte de lire la suite ! 

Posté par Arrow_2206 à 15:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


17 juin 2016

Avant Toi - Jojo Moyes

avant toi

  • Présentation de l'éditeur 

Lou est une fille ordinaire qui mène une vie monotone dans un trou paumé de l'Angleterre dont elle n'est jamais sortie. Quand elle se retrouve au chômage, elle accepte un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. Malgré l'accueil glacial qu'il lui réserve, Lou va découvrir en lui un jeune homme exceptionnel, brillant dans les affaires, accro aux sensations fortes et voyageur invétéré. Mais depuis l'accident qui l'a rendu tétraplégique, Will veut mettre fin à ses jours. Lou n'a que quelques mois pour le faire changer d'avis.

  • Mon avis

Comme beaucoup d’entre vous je suppose, je ne suis pas passée à coté du bruit qu’a fait le roman Avant Toi lors de sa sortie il y a 2 ans. Ca a été un ras de marée de coup de cœur! un ras de marée tellement puissant que je l’ai acheté à l’époque mais que j’ai attendu pour le lire, le sujet abordé paraissant tellement douloureux. Mais avec le film qui approche à grand pas, je me suis jetée à l’eau et je me rends compte que j’aurais mieux fait de le lire à  sa sortie car j’en ai tellement entendu parlé que j’ai appris certaines choses entre temps et que cela m’a un peu gâché mon plaisir et bloqué mes émotions.

Avant Toi raconte l’histoire de Lou, une jeune femme ordianaire vivant dans une petite ville avec ses parents, sa sœur et son neveu. Alors qu’elle perd son emploi dans le café de la ville, elle doit vite chercher un nouveau travail pour aider sa famille. Elle est prête à prendre n’importe quel travail et elle accepte donc de tenir compagnie à Will, un homme riche, vivant dans un magnifique château mais qui est aussi très sarcastique et désagréable depuis l’accident qui l’a rendu tétraplégique. Et Lou va tout faire pour supporter ces 6 mois en essayant de lui rendre le sourire et lui montrer que la vie vaut la peine d’être vécue.

Ce roman avait tout pour être un méga coup de cœur. Il est beau, bien construit, il y a beaucoup d’émotions, on rit, on est touché, on a les larmes aux yeux, … bref il est riche et on comprend totalement l’engouement qu’il y a eu autour de ce roman. Le livre est assez long, donc on prend bien le temps de connaitre chaque personnage, d’apprécier chaque moment d’interaction entre eux, surtout les moments entre Will et Lou que l’on voit se rapprocher au fur et à mesure que le temps passe. J’ai beaucoup aimé le personnage de Lou. Elle m’a touché par sa loyauté envers sa famille même si j’ai trouvé qu’elle ne le lui rend pas forcément (surtout sa sœur qui m’a donné envie de la gifler à maintes reprises). Malgré tout elle les aime profondément et est prête à tout pour eux, quitte à prendre un travail qui ne lui plait pas, surtout quand elle apprend en quoi consiste réellement son contrat. Sa relation avec Patrick m’a autant fait rire qu’agacée, et surtout on la voit évoluer et se libérer de sa vie bien rangée et toute tracée et tout ca c’est grâce à Will. Ce dernier est aussi un beau personnage profond, qui a aimé vivre sa vie à fond quand il l’a pu mais sa nouvelle situation le rend très malheureux et ca peut se comprendre.

La relation entre Will et Lou qui au début est purement professionnelle évolue car chacun apporte quelque chose à l’autre, et c’est ce qui est beau dans leur histoire. Pendant 6 mois, Will qui a déjà vécu tant de chose tente de montrer à Lou que la vie est tellement plus belle quand on la vit pleinement et en prenant des risque, ce qui fait murir et évoluer Lou qui se dépasse pour lui. Et Lou montre que la vie peut être belle est agréable quelque soit l’état dans lequel on est tant que l’on est capable de ressentir et d’aimer. Ceux deux là m’ont beaucoup touchée et forcément la fin a été douloureuse et j’ai versé quelques larmes. Mais pas autant que je ne le pensais et c’est ce qui m’a frustrée car j'avais beaucoup d'attentes émotionnelement parlant, mais j’avais déjà entendu parler de la fin (En même temps vu le titre, on a vite compris je pense…) et il y aussi le fait que j’ai mis beaucoup de temps à me décider à le lire ce qui fait que ca a un peu anesthésié mes émotions. 

Avant toi est un beau roman sur la vie, avec un beau message et des personnages profonds qui m’ont donné beaucoup d’émotions. Ce n’est pas un coup de cœur pour moi, mais je suis contente d’avoir sautée le pas et de m’être plongée dans cette histoire qui mérite son succès. Maintenant j’ai hâte de voir le film mais je ne lirais pas Après Toi car je pense que c’est une suite inutile qui pourrait gâcher mon plaisir. Avant Toi se suffit à lui-même. Il est très beau et je n’ai pas envie de détruire ce que j’ai ressenti pour l’histoire bouleversante de Lou et Will. 

Posté par Arrow_2206 à 12:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 juin 2016

Witch Hunter - Virginia Boecker

witch hunter

  • Présentation de l'éditeur 

Une chasseuse de sorciers va devoir s’allier à ses proies pour affronter une menace inconnue…

Elizabeth Grey, seize ans, est une redoutable chasseuse de sorciers. Mais un jour, elle-même est arrêtée pour sorcellerie ! En prison, elle reçoit la visite de Nicholas Perevil, qu’elle traque depuis toujours. Il lui propose un étrange marché : si elle parvient à déjouer la malédiction qui pèse sur lui, elle sera libérée.

Au fil de ses macabres découvertes, tout ce qu’Elizabeth tenait pour évident est remis en question : le bien et le mal, les amis et les ennemis, l’amour et la haine… la vie et la mort !

  • Mon avis

Tout d'abrd il faut savoir une chose, je suis fan des histoires dans les univers de sorciers. Il y a Harry Potter bien sûr, Magisterium également mais dans les deux cas c'est dans une école et j'avoue que j'ai toujours voulu lire une histoire dans laquelle il y avait un esprit de sorcier un peu comme la série Charmed ou du genre sorcière de Salem mais je n'ai jamais eu l'occasion de lire un roman qui comblait mes attentes. Puis j'ai lu Witch Hunter et là j'étais conquise !

Dès le début du roman, on rentre dans le vif du sujet, dans la vie d'Elizabeth Grey, une chasseuse de sorciers. On comprend très vite que là ou elle vit, la sorcellerie est formellement interdite. Toute personne prise en flagrant délit de pratiquer la magie est condamnée au mourir sur le bucher. Elizabeth prend très à cœur son rôle et s'implique pleinement dans son devoir de chasseuse. Auprès de son meilleur ami Caleb, elle est déterminé à faire respecter la loi. Sauf que, du jour au lendemain son monde bascule complètement car elle est accusée d'être une sorcière et elle est condamnée à son tour.

J'ai beaucoup aimé le personnage d'Elizabeth, avec sa force, son côté badass, sa loyauté mais aussi sa fragilité et sa gentillesse. je l'ai trouvé très touchante et dès les premières pages je me suis sentie proche d'elle et complètement impliquée dans son histoire. Elle évolue tout au long de son aventure, on la voits'adapter avec tout ce qu'elle apprend, ses convictions sont chamboulées, et elle reste jusqu'au bout fidèle à elle même. C'est une héroïne vraiment intelligente et agréable et on suit avec beaucoup d' intérêt ce qui lui arrive.

En fait, la force du roman c'est la simplicité avec laquelle les choses sont expliquéee et c'est très efficace car on a pas besoin de se torturer l'esprit pour comprendre et imaginer ce qu'il se passe. Petit à petit l'auteur nous offre de nouvelles révélations, de plus en plus fortes qui chamboulent ce que l'on pensait et pourtant cela paraissait tellement évident. On n'est pas dans un suspens de dingue, ca peut se deviner assez facilement, et les choses arrivent assez simplement mais quand on se laisse totalement porté par l'action on se prend chaque révélation de la même manière qu'Elizabeth.

J'ai également beaucoup aimé le fait que ceux que l'on croit bon ne le sont pas forcément et inversement, et surtout qu'au final on apprécie tellement plus ceux qui sont considérés comme l'ennemi. J'ai beaucoup aimé le personnage de Nicholas avec son côté gentil chef puissante très respecté. On fait la connaissance également de John, un beau jeune homme trop adorable qui m'a offert quelques sourire niais tellement je l'ai trouvé mignon, mais il n'est pas non plus neuneu ce qui est génial. Il y a un beau lien qui se crée entre lui et Elizabeth, avec beaucoup douceur sans pour autant que ce soit trop fleur bleu et ca aussi j'ai beaucoup apprécié. En fait d'une manière général j'ai tout apprécié.  A aucun moment je ne me suis ennuyée avec  l'actions qui arrivent régulièrement, puis des moments plus calmes, de beaux énigmes,  des personnages très sympas, et un environnement captivant. Sincèrement en commençant ce livre je ne pensais pas autant aimer, et j'ai vraiment hâte de connaitre la suite qui s'annonce assez mouvementée.

Witch Hunter est un première tome très réussi, construit de manière très simple mais c'est terriblement efficace. Je n'ai aucun reproche à faire, et  s'il y a à redire sur certaines choses, j'ai complètement oublié  ce qui aurait pu ne pas me déplaire. Je conseille vivement ce roman qui offre une très belle aventure et qui je suis sûre, pourra vous faire passer un très bon moment. Moi en tout cas j'en suis ressortie totalement comblée. 

Posté par Arrow_2206 à 10:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 mai 2016

Quand la Nuit Devient Jour - Sophie Jomain

QuandLaNuitDevientJourCouv

  • Présentation de l'éditeur

"On m’a demandé un jour de définir ma douleur. Je sais dire ce que je ressens lorsque je m’enfonce une épine dans le pied, décrire l’échauffement d’une brûlure, parler des nœuds dans mon estomac quand j’ai trop mangé, de l’élancement lancinant d’une carie, mais je suis incapable d’expliquer ce qui me ronge de l’intérieur et qui me fait mal au-delà de toute souffrance que je connais déjà.
La dépression.
Ma faiblesse.
Le combat que je mène contre moi-même est sans fin, et personne n’est en mesure de m’aider. Dieu, la science, la médecine, même l’amour des miens a échoué. Ils m’ont perdue. Sans doute depuis le début.
J’ai vingt-neuf ans, je m’appelle Camille, je suis franco-belge, et je vais mourir dans trois mois.
Le 6 avril 2016.
Par euthanasie volontaire assistée"

  • Mon avis

Lorsque j’ai lu pour la 1ère fois le résumé du nouveau bébé de Sophie Jomain, j’étais partagée entre l’envie très forte de lire son roman et la peur de découvrir une histoire qui traite (en partie) d’un sujet qui m’a toujours touchée mais qui me fait plus mal depuis quelques mois après la perte d’un être très cher à mon cœur. Parce qu’un livre qui traite de la mort et surtout de l’euthanasie volontaire c’est un sujet très délicat et je n’étais pas sûre de réussir à aller jusqu’au bout alors que tout le monde disait qu’il était magnifique. Et il faut dire que la couverture est tellement jolie que résister est très dur.  Mais au final, l’envie a surpassé la peur et je me suis plongée dans ce roman beau et dont le sujet est traité avec une certaine délicatesse qui fait qu’on ne plonge pas non plus dans la dépression.

Ce roman raconte l’histoire de Camille, 29 ans, qui depuis toute petite ne se supporte pas, surtout son corps. Soit trop maigre, soit trop grosse à son goût selon les phases, elle est dans une spirale infernale et n’arrive pas à se sortir de cette dépression qui la tue à petit feu. Un jour elle décide qu’elle ne peut plus continuer ainsi et que seule la mort pourra lui apporter la paix. Elle demande donc l’euthanasie volontaire assistée en Belgique et sa demande est acceptée. On lui suit dans les dernières semaines de sa vie, lorsqu’elle intègre un centre qui lui permettra de passer ses derniers instants sur terre dans le calme et de mettre en ordre ses affaires. Et jamais elle n’aurait pensé que le Peters, le psychiatre qu’elle doit voir régulièrement, lui ferait ressentir des émotions qu’elle n’avait jamais connue avant.

Cette histoire est émotionnellement très prenante. Sans m’identifier à Camille j’ai eu beaucoup d’empathie pour elle car son mal être est très profond. Sa façon de se voir m’a fait mal au cœur et j’étais tellement bien plongée dans ses pensée et ses émotions que je n’avais qu’une envie c’est qu’elle arrête de souffrir parce que personne ne mérite d’être aussi malheureux. J’ai eu beaucoup de peine pour elle et en lisant le prologue j’avais peur que son mal être soi très étouffant après, mais ce qui est dingue c’est que le livre prend une tournure plus légère quand sa demande d’euthanasie est acceptée. L’idée de mourir la rend heureuse, ou du moins elle est bien plus sereine ce qui est assez déroutant mais compréhensible en même temps. Finalement la lecture était plus légère que je ne le pensais et ce n’est pas plus mal, du coup j’ai pu découvrir cette histoire calmement et aller jusqu’au bout tout en ressentant tout un tas d’émotion face à ce que vit Camille est son évolution vers sa mort.

Camille est un doux personnage que j’ai apprécié découvrir. Elle est simple, adorable et on s’attache vite à elle. On déteste le monde qui l’a fait souffrir, on a envie de secouer ses parents pour leur dire d’ouvrir les yeux et on aime tout ceux qui ne la brusquent pas et la soutiennent, dont le Dr Peeters qui est extrêmement attachant. J’ai adoré ce personnage et ce qu’il a apporté à Camille. Ses émotions sont chamboulées grâce à lui et elle aperçoit un bout du bonheur qu’elle pourrait connaître avec lui, mais en même temps c’est délicat puisqu’elle est toujours déterminée à mourir. J’avais l’impression d’être entre les deux. J’avais envie de dire à Camille « ouvre-toi à lui », mais aussi de dire à Peeters « éloigne- toi, tu risques de souffrir ». Leur relation commence très doucement mais ca monte crescendo tout en restant quand même subtil. Je ne sais pas comment vraiment l’expliquer mais j’ai trouvé ca vraiment bien mené.

Ce roman m’a aussi fait beaucoup réfléchir. Cela n’a pas chamboulé mes convictions sur le sujet de l’euthanasie mais en même temps je ne pouvais m’empêcher de comprendre la décision de Camille. Elle était vraiment au plus bas et je ne voyais pas comment elle pourrait aller mieux. Mais ça m’a fait beaucoup réfléchir sur la douleur et l’aide de la mort dans tout ca. Comme je l’ai dit plus haut j’ai perdu un être très cher récemment, et je l’ai vu aller au plus bas et souffrir jour après jour. Ce n’était pas le même genre de maladie, mais j’ai vu cette personne ce dégrader et je n’avais qu’une envie c’est que l’on abrège ses souffrances. Quand on aime une personne on a envie de l’avoir à nos côtés pour toujours, mais quand on la voit souffrir autant on se dit qu’une vie de douleur n’est pas une vie et qu’il vaut mieux la laisser partir. C’est dur pour nous, mais on sait que la personne qui souffre n’ira que mieux. J’ai beaucoup pensé à ça pendant  cette lecture, car à mon niveau je l’avais vu de mes yeux et ressenti également ce qui fait que j’ai été extrêmement touché par cette lecture. J’ai beaucoup pensé aussi à ce que pensait une personne qui sait qu’elle va mourir. Camille l’a souhaité et on y voit une paix intérieure après cette décision. Elle n’a pas du tout peur ce qui montre sa grande maturité car accepter de mourir ce n’est pas rien, et Camille n’en est que plus admirable.

Par contre, le petit bémol  c’est la fin. Chacun ses goûts mais les fins ouvertes ce n’est vraiment pas mon truc car je ressors de ma lecture frustrée. On devine à peu près, mais ça reste de la spéculation et surtout j’avais envie de savoir ce qui allait se passer après ! J’étais vraiment frustrée et c’est dommage parce que c’est ce qui fait que ce n’est pas un coup de cœur.

Quand la nuit devient jour est un très beau roman qui traite d’un sujet délicat avec beaucoup de finesse et la plume légère et agréable de Sophie Jomain fait que l’on n’est pas étouffé par la douleur, ce dont j’avais peur en commençant ma lecture. C’est une histoire qui m’a marquée et touchée et dont je vous conseille de lire car cela change de d’habitudes Je ne dirais pas que c’est une lecture qui fait du bien mais c’est un roman qui mérite d’être lu car il a un truc en plus.

Posté par Arrow_2206 à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

[COVER REVEAL ]: Magisterium T3, The Bronze Key - Cassandra Clare & Holly Black

Alors que le tome 2 vient tout juste de sortir chez nous, la sortie du tome 3 approche aux US puisqu'elle est prévue pour le 1er septembre 2016. Et voici enfin un aperçu de la couverture de ce 3ème opus que j'attends avec beaaaaaucoup d'impatience.

edfadf75-8289-4a97-a8cc-fb3d2818fcb0

N'est elle pas pas magnifique cette couverture ? ces nuances de bleues, les personnages que l'on voit grandis... j'adore tout simplement ! et voici le résumé traduit rien que pour vous !!! 

(on prend, on crédite. merciii ) 

    La Magie peut vous sauver.

    La Magie peut vous tuer. 

    Les étudiants au Magisterium sont sensés être en sécurité. Sous le regard vigilent des mages, ils apprenent à utiliser la magie pour pour mettre de l'ordre dans un monde chaotique. 
    Mais à présent, le chaos se défend. 
    Call, Tamara et Aaron devraient s'inquiéter des interrogations suprises et des concours de magie. A la place après la mort choquante de l'un de leurs camarades, ils doivent traquer un sinistre tueur... et risquer leurs propres vies en chemin. 
    Comme le découvrent Call, Tamara et Aaron, la magie ne peut être aussi bonne que la personne qui l'exerce. Entre de mauvaises mains, elle a la capacité de faire énormément de mal, sauf si elle est arrété à temps. 

 

Voilà un résumé bien mystérieux ! trop hâte d'en savoir plus !! 
En France c'est prévu pour avril 2017 chez PKJ

Posté par Arrow_2206 à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]