15 septembre 2015

Une Braise sous la Cendre - Sabaa Tahir

une braise sous la cendre

  • Présentation de l'éditeur 

"Je vais te dire ce que je dis à chaque esclave qui arrive à Blackcliff : la Résistance a tenté de pénétrer dans l’école un nombre incalculable de fois. Si tu travailles pour elle, si tu contactes ses membres, et même si tu y songes, je le saurai et je t’écraserai."

Autrefois l’Empire était partagé entre les Érudits, cultivés, gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l’empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surpris en train de lire ou d’écrire s’expose aux pires châtiments. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d’élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté… et sauver ceux qu’ils aiment.

  • Mon avis 

Merci PKJ pour cette magnifique lecture !!! 

Une braise sous la cendre est sans aucun doute la grosse sortie de chez PKJ pour octobre 2015. Et pour cause, en plus de sa sublime couverture et de son résumé alléchant, ce roman a eu un beau succès lors de sa sortie aux US et après lecture, je comprends totalement pourquoi. Ce roman est tout simplement génial avec son univers envoutant et des personnages très forts.

Tout se passe dans un royaume ou toute forme de culture est interdite. Autrefois le monde était divisé entre les savants nommés les Érudits et les guerriers (les Martiaux) jusqu’à ce que ces derniers prennent le dessus et contraints ces savants à l’esclavage. A présent quiconque est surpris en possession d’un livre ou d’être en train d’écrire ou de dessiner est condamner à la prison ou à la peine de mort. C’est dans ce monde très dur où l’on retrouve  Laia, une jeune esclave Érudit qui a vu sa famille se faire tuer devant ses yeux, et dont le frère est condamné à cause de son carnet à dessin. Pour sauver son frère de sa sentence elle rejoint la résistance qui l’envoi en mission : infiltrer l’école militaire de Blackliff en devant l’esclave de la terrifiante directrice. Dans cet école militaire qui forme l’élite de l’armée on y retrouve Elias, un jeune guerrier qui doit se battre dans différentes épreuve pour devenir le prochain empereur alors qu’il ne souhaitait qu’une chose : trouver le moyen de fuir cette école et cette vie de guerrier qu’il déteste. Et c’est dans le lieu de Laia et Elias se rencontre et tente de fuir cette horrible existence pour un avenir meilleur mais ce ne sera pas sans embûche.

D’habitude quand je lis une histoire ce sont les personnages qui me captivent le plus et me donnent envie de poursuivre ma lecture. Dans ce roman si je retiens bien une chose de fascinante c’est l’univers. Ce monde créé par Sabaa Tahir est si bien construit qu’a lui seul il donne un sacré poids à l’histoire. C’est pour moi le parfait mélange entre dystopie et fantasy avec une ambiance à la Gladiateur. Le côté époque romaine est très présent pourtant on ne pourrait pas donner une époque exacte. La magie y est de manière subtile mais puissante, et bien évidemment la dystopie avec des épreuves et une envie de survivre. C’est tout simplement géniale est cette ambiance est ce qui m’a rendu accro à l’histoire.

Il y a aussi les personnages qui avec leurs péripéties nous tiennent en haleine au fil des pages. On alterne entre le point de vue de Laia une jeune fille douce, un peu naïve mais d’une grande loyauté envers sa famille et qui est prête à mettre des côtés ses peur pour sauver son frère. Elle a été vraiment touchante mais je dois avouer qu'Elias est celui qui m’a le plus captivée. Il déteste profondément sa vie de guerrier, la directrice qui est sa mère  ( qui soit dit en passant est juste affreuse et je crois que c’est la mère la plus détestable que je connaisse. La mother of the year) et il veut a tout prix fuir de l’école. Mais des événements l’empêchent de réaliser ce qu’il avait prévu et par conséquent il est tourmenté entre ce qu’il veut et ce qu’il doit faire. Il est également très intelligent et c’est pourquoi on est très attiré par ce personnage. Il émane de lui un je ne sais quoi qui le rend irrésistible. C’est lui qui m’a le plus marqué dans le roman.

Bien évidement nos deux héros se croisent et on s’attend a une grosse romance mais je vous le dis tout de suite ce n’est pas la priorité de ce 1er tome. On sent une grosse attirance et on espère voir plus mais ca reste encore subtil et au final ce n’est pas dérangeant car avec ce qui se passe on a déjà de quoi faire. Le manque de romance aurait pu faire que ce soit le bémol du roman mais ce n’est pas le cas. J’ai hâte de voir comment va évoluer leur relation par la suite car vu ce qui se passe à la fin ca va secouer.

On assiste à un final très puissant qui nous fait vivre un grand huit d’émotions et on sent que le 2nd tome va être  très prometteur en événements et en sensations intenses. En tout cas pour ce 1er opus c’est une grande réussite et un gros coup de cœur pour c cet univers envoutant et addictif et avec ses personnages touchants et dont les aventures nous captivent de la 1ère à la dernière page. 

Ma note : 

5

Posté par Arrow_2206 à 09:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Une Braise sous la Cendre - Sabaa Tahir

    J'ai parcouru ton avis, je ne l'ai pas lu en entier pour garder la surprise sur l'univers et tout... Mais rien qu'avec quelque phrase de ta chronique et ta note, j'ai très envie de le lire ! Je pense qu'il doit y avoir de l'originalité dans ce roman et ça me tente beaucoup !

    Posté par Loryane, 17 septembre 2015 à 16:55 | | Répondre
  • Ce roman me tente énormément. Je ne sais toujours pas si je vais le lire en VF ou VO par contre.

    Posté par Kath, 05 décembre 2015 à 18:44 | | Répondre
Nouveau commentaire