18 octobre 2015

A La Vie, A La Mort - Stephenie Meyer

a la vie à la mort

  • Présentation de l'éditeur

EDYTHE CULLEN N’EST PAS HUMAINE.
ELLE EST PLUS QUE ÇA.

Lorsque Beaufort Swan amménage dans l’insignifiante bourgade de Forks et rencontre la mystérieuse Edythe Cullen, sa vie prend un tournant aussi excitant que terrifiant. Avec sa peau de marbre, ses yeux dorés, sa voix envoûtante et ses dons surnaturels, Edythe est à la fois irrésistible et énigmatique.

Ce que Beau ne sait pas encore, c’est que plus il se rapproche d’elle, plus lui et son entourage sont en danger. Et il se peut qu’il soit trop tard pour faire demi-tour…

  • Mon avis 

Vous n’êtes sûrement pas passé à coté de ce que j’appellerais un WTF livresque avec A La Vie À La Mort, le roman Twilight réinventé. Sincèrement quand j’ai vu la nouvelle de cette réinvention en inversant le sexe des personnages, j’ai ri en me demandant ce qu' l'auteur avait fumé, et pensant vraiment que pour un anniversaire d’un roman qui l’a mené vers un succès phénoménal, c’était un peu se moquer de ce qu’elle a créé. Pour moi il était clair que c’était une fausse bonne idée, qui allait faire parler, rendre les gens curieux mais qui allait se faire massacrer par la critique et c’est ce qui s’est passé  mais j’étais quand même extrêmement curieuse du résultat donc je me suis lancée, et c’était aussi perturbant et désastreux que je l’avais pensé au départ.

Pas besoin de vous résumer l’histoire, tout le monde la connait. Vous prenez Bella Swan, qui devient Beau (Beaufort) Swan, et Edward devient Edythe Cullen. Après c’est exactement la même histoire.

Twilight je l’ai lu pour la 1ère fois à mes 17 ans, quand j’étais jeune et fleur bleue (bon aujourd’hui je suis moins jeune mais toujours fleur bleue à un autre niveau), et ça a été comme pour beaucoup une lecture bouleversante. Je me souviens d’avoir été transportée par les émotions, de l’avoir avalé en une journée tellement j’étais à fond, et de le relire 2 jours plus tard pour retrouver cet univers. Peu de romans m’ont fait cet effet et même si au jour d’aujourd’hui j’ai une autre relation avec cette saga, je ne peux oublier que Twilight fut un coup de foudre et que ca m’a ouvert les portes du  monde du YA. Et relire cette même histoire (parce que c’est exactement la même chose) mais avec un mec en personnage principal et une fille en vampire, tout en gardant le même caractère mais en changeant un peu car il faut quand même que ce soit un minimum crédible, et bien ca dénature tout l’univers et ce qu’on a pu aimer dedans. On retrouve les même lieux, événements, dialogues mais on ne reconnait rien en même temps car ce n’est pas Bella au commande mais Beau, qui a quasi la même façon de pensé que Bella, les même réactions  (même rougir… hum… depuis quand un mec rougit de cette façon ) , etc… c’est très perturbant. Bella, même si elle me donnait envie de la frapper à certains moments, on l’imagine vite délicate, très mignonne et on comprends facilement qu’Edward se sent obliger de la protéger. Ici Beau a l’air tout sauf mignon, tout sauf délicat et il fait plus looser qu’autre chose.

Stéphenie Meyer a fait ce changement pour prouver que ce n’est un roman mettant en avant une demoiselle en détresse et que si le héros est un Garçon ca aurait été pareil, car c'est avant tout une histoire d'amour.  C’est bien beau pour la lutte contre le sexisme et je le comprends et voir l’effet inverse m’a rendu curieuse  (d’où ma décision de le lire). Mais soit je suis du genre à aimer les romans avec des demoiselles en détresses, soit l’auteur ne sait pas bien écrire d’un point de vue d’un homme ou tout simplement elle n‘a pas su faire cette réécriture comme il fallait car ca ne fonctionne absolument pas. On a beau savoir que les sexes ont changé, on arrive pas du tout a ce mettre a la place du héros, on s’ennuie, on ne ressent pas du tout l'amour entre les deux personnages ou très peu,  l’histoire n’a rien d’attirant et pire encore on a l’impression d’avoir les voix « originaux » dans la tête. Je ne suis pas du tout rentré dedans. Elle a changé des scènes pour « masculinisé » le tout (et encore heureux parce que Edythe qui porte Beau dans le lycée après la scène du groupe sanguin ca aurait été très bizarre) mais je trouvais que ce n’était pas assez bien fait car certains geste ne sont pas adaptés à mon gout. On tique sur chaque détails un peu bizarre et on ne cesse de comparer par rapport a la vraie version.

Bon je vous avouerais que j’ai pas tout, tout lu  parce qu’au bout d’un moment c’est vraiment long. Je suis passé direct à la fin pour voir ce qui a changé. Je n’arrive vraiment pas à émettre d’avis sur ca car je n’ai rien ressenti. C’est une fin qui est fermé pour tout type de suite mais avec une mini ouverture pour imaginer ce qu’on veut (mais j’ai tellement rien ressenti que je vais rien imaginer du tout). En tout cas, il est clair que je vais bien vite oublié cette réécriture que je trouve ratée et garder en mémoire ma toute première impression de Twilight, avec Bella et Edward. Sincèrement Stephenie Meyer aurait mieux fait d'écrire Midnight Sun. Ca aurait été bien plus intéressant et un bien meilleur cadeau pour les fans qui l'attendent encore aujourd'hui.  Mais on peur remercier E.L. James l'auteur de 50 nuances de Grey pour l'avoir coupé dans son élan car elle allait le reprendre mais en voyant l'existence de Grey , elle a renoncé... bref...

Donc A La Vie, à La Mort est une fausse bonne idée, avec une lecture lente et assez laborieuse. Je n’ai pas trouvé ca bon du tout (mais je m’y attendais), et j’ai surtout eu envie de relire la vrai version qui est bien plus attractive au finale. 

Posté par Arrow_2206 à 22:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur A La Vie, A La Mort - Stephenie Meyer

    Bonjour,
    Ça fait plaisir de discuter avec une personne qui partage ma passion pour les livres. D'ailleurs, j'ai récemment pris un prêt personnel chez https://www.sofinco.fr/credit-pret/pret-personnel.htm afin de financer l'aménagement de ma salle de séjour en bibliothèque. Je ne vous cache pas que j'aime beaucoup l'univers de Stephenie Meyer. Toutefois, je partage votre avis en ce qui concerne ce roman. On dirait une parodie de Twilight.

    Posté par Sand, 21 octobre 2015 à 14:21 | | Répondre
  • Bien d accord avec toi syr toute la ligne !!! C est la vrai mauvaise idee !!!

    Posté par L, 04 novembre 2015 à 08:18 | | Répondre
Nouveau commentaire