02 juillet 2016

La Sélection T4 & 5 - L'Héritière et La Couronne, Kiera Cass

S4 S5

 

  • Présentation de l'éditeur : 

Vingt ans après la Sélection d'America Singer, et malgré l'abolition des castes, la famille royale d'Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l'heure est venue de lancer une nouvelle Sélection. 
A dix-huit ans, la Princesse Eadlyn se sent prête à devenir reine. Elle l'est beaucoup moins à trouver un mari, au point que cette idée ne l'a même jamais effleurée. Quand elle consent finalement à ce que ses parents lui organisent une Sélection, Eadlyn voit son quotidien bouleversé par l'arrivée de ses 35 prétendants et la folie médiatique qui l'accompagne. Mais entre les raisons du coeur et la raison d'État, la Princesse va devoir faire des choix, et, au fil des semaines, se prendre à ce jeu dont dépend l'avenir d'Illeá...

  • Mon avis

Merci à la collection R pour ces lectures

Avec la sortie de La Couronne récemment, j’ai décidé de rattraper mon retard et de lire d’une traite les deux derniers tomes de la saga la Sélection. Je dois avouer que j’avais pas mal d’appréhension sur la qualité de cette suite. Je savais que l’héroïne était agaçante au possible et j’avais peur du côté redondant avec une nouvelle sélection car dans le fond on connait le principe. Mais au final c’était bien plus divertissant que je le pensais et même si ce n’était pas à la hauteur de la 1ère trilogie, j’ai passé un bon moment.

Cette suite se passe 20 ans après les évènements de L’Élue, et alors qu’on pensait à ce moment là que tout irait mieux pour le pays, les problèmes sont loin d’être résolu et Maxon veut à tout prix éviter de revivre ce qui s’est passé lors de sa propre Sélection. C’est pour cela qu’Eadlyn, sa fille et l’héritière du trône doit faire sa propre Sélection en espérant que cela va apaiser les tensions. Sauf que la jeune femme n’en a pas du tout envie et fait tout pour paraitre la plus exécrable possible. Mais pensant qu’elle arriverait à mener le jeu comme bon lui semble, l’arrivée des 35 prétendants lui fera ouvrir les yeux sur ce qu’il y a hors du palais mais également des difficultés qui l’attendent lors de son futur règne.

 Pour être honnête je ne pensais pas que le fait de lire une histoire avec une héroïne aussi détestable me ferait passer un bon moment. Je suis plus attachée aux héroïnes forte mais avec la tête sur les épaules et pas seulement centrée sur elle-même. Mais finalement suivre Eadlyn fut assez divertissant. C’est une vraie chieuse (désolé mais c’est vraiment le seule mot qui me vienne à l’esprit), avec un melon énorme et elle passe son temps à dénigrer les autres. Les seules personnes avec qui elle se montre aimable c’est sa famille, surtout avec son frère jumeau, mais avec les autres elle passe pour une gamine pourrie gâtée qui n’a que faire des autres. Et pourtant, quand on creuse un peu, on voit quand même que tout ceci n’est qu’une façade et que cette façon d’agir est plus liée à la pression qui la pèse depuis sa naissance, et l’ignorance de ce qui se passe hors les murs du palais. Et sa Sélection va énormément la faire  énormément évoluée. Entre le début de l’Héritière et la fin de la Couronne c’est devenue une toute autre personne et c’est ce que j’ai apprécié lors de ces deux tomes, c’est de voir comment Eadlyn a mûri et s’est ouverte aux autres. La sélection en elle-même ne m’a pas captivée plus que ça à part essayer de deviner qui serait le futur mari d’Eadlyn. Je n’ai pas trouvé ça à la hauteur de la Sélection de Maxon, mais c’était intéressant de voir comment c’est vécu de l’intérieur côté famille royal, et voir tout la pression qu’il y a derrière entre les bulletins télévisés, les mises en scènes, les photos, etc… j’ai bien évidemment vite eu mes chouchous, certains passages m’ont fait sourires et au final je ne me suis pas ennuyée. Mais ce qui fait que j’étais attachée à l’histoire c’est vraiment Eadlyn.

Par contre j’ai encore trouvé les défauts de Kiera Cass dans les deux derniers opus, plus dans La Couronne que L’Héritière. Il ne faut vraiment pas s’attendre à aller profondément dans les évènements et les détails qui pourraient apporter de poids à l’histoire, sinon on est déçu. Je me souviens encore de la déception de L’Élue car trop bâclé à mon gout, et bien que je m’y étais préparé pour cette nouvelle histoire, ça m’a encore fait tiquer à certains moments, surtout dans la Couronne. A la fin de l’Héritière on a un sacré rebondissement et on s’attend à un dernier tome épique mais, malheureusement ce n’est pas le cas. Toute avance très rapidement (voire trop rapidement), c’est très facile et vite on arrive à la fin et au happy end. C’est dommage mais je n’étais pas surprise.

Ces deux derniers tomes étaient  plutôt sympathiques et j’ai apprécié de voir Illéa 20 ans après, ainsi que les personnages du début de la saga. J’étais très attachée à eux et les revoir était amusant, mais aussi voir la nouvelle génération. Rien ne pourra battre l’histoire de Maxon et America dans cet univers, mais l’histoire d’Eadlyn reste divertissante et j’ai appréciée ma lecture. Mais je suis contente que Kiera Cass s’arrête là, c’était à la limite de l’histoire de trop. Je suis prête à voir d’autre histoire de l’auteur et ca ne devrait pas tarder avec la Sirène qui sortira en septembre. Et je suis curieuse de lire ça ! 

Posté par Arrow_2206 à 15:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La Sélection T4 & 5 - L'Héritière et La Couronne, Kiera Cass

Nouveau commentaire