22 septembre 2016

A La Place du Coeur - Arnaud Cathrine

A la place du coeur

  • Présentation de l'éditeur :

Six jours dans la peau de Caumes qui vit son premier amour.
Six jours de janvier 2015 ou la France bascule dans l'effroi.

Ce soir, Caumes a 17 ans et attend le déluge. Il ne sait qu'une chose : à la fin de l'année, il quittera sa ville natale pour rejoindre son frère aîné à Paris. Paris, la ville rêvée. Ce soir, Caumes a 17 ans et attend aussi le miracle qui, à son grand étonnement, survient : Esther – sujet de tous ses fantasmes – se décide enfin à lui adresser plus de trois mots, à le regarder droit dans les yeux et à laisser deviner un « plus si affinités »...
Nous sommes le mardi 6 janvier 2015 et le monde de Caumes bascule : le premier amour s'annonce et la perspective obsédante de la « première fois ». Sauf que le lendemain, c'est la France qui bascule à son tour : deux terroristes forcent l'entrée du journalCharlie Hebdo et font onze victimes...
À la place du coeur, c'est ça : une semaine, jour après jour, et quasiment heure par heure, à vivre une passion sauvageonne et exaltante ; mais une semaine également rivée sur les écrans à tenter de mesurer l'horreur à l'oeuvre, à tenter de ne pas confondre l'information en flux continu avec un thriller télé de plus. Comment l'amour (qui, par définition, postule que « le monde peut bien s'écrouler ») cohabite-t-il avec la mort en marche ? Comment faire tenir ça dans un seul corps, dans une seule conscience ? Comment respirer à fond le parfum de la fille qu'on aime et comprendre, dans le même temps, que le monde qui nous attend est à terre ?

  • Mon Avis:  

C'est le dernier bébé très précieux de la Collection R, et je suis sûre que vous en avez forcément entendu parlé. Je dois vous avouer qu'avant de commencer le roman, j'avais quelques doutes. Quand  un roman est très mis en avant, vendu comme étant le dernier chef d'oeuvre du moment, et surtout que le sujet est très ancré dans la réalité et l'actualité, j'ai de grosses attentes et j'ai peur d'être déçue, du coup je prends beaucoup de recul. Mais je dois avouer que pour ce roman, j'ai été très agréablement surprise de voir qu'il est différent de ce que j'attendais, et qu'il m'a beaucoup plu ( je m'attendais plus à ne pas aimer c'est vrai ^^) 

Si je dois donner adjectif à ce roman c'est juste. Le début m'a paru un peu moyen mais une fois entrée dans le vif du sujet, c'est à dire quand les attentats commencent, cela devient bien plus intéressant  et plus profond. Je me suis bien identifié à Caumes, dans ses questions, sa manière de vivre les choses et surtout la question qui revient sans cesse : comment continuer à vivre normalement quand le monde qui nous entoure semble s'écrouler. Et aussi dans la manière dont Caumes a ressenti les attentats m'a totalement ramené à comment j'ai vécu ces jours horribles en janvier 2015. Le sentiment d'effroi, cette obsession pour les médias et ce besoin presque vital de suivre minutes par minutes ce qui se passe, les débats, les interrogations, etc etc.... on est obligé de repenser à tout ça et c'est en ça qu'on se sent proche des personnages L'histoire d'amour qu'il vit pour la première fois apporte beaucoup de douceur , et ca alimente le tourbillon de ses émotions et de ses interrogations. Et même si le roman est court, j'ai trouvé que c'était bien dosé en émotions et en interrogation. On avance vite et bien grâce a des personnages que j'ai trouvé plaisant dans l'ensemble, et la narration est simple donc tout est décrit à l'état brute. Je n'ai pas eu de mal a rentré dans l'histoire, ce qui est un bon point pour le livre. De plus J'ai trouvé la fin assez bouleversante pour me faire verser quelques larmes. Avec certains personnages je m'attendais à un certains "schéma" peut être un peu cliché, mais au final pas du tout et je ne m'attendais pas à ce que le roman évolue de cette manière. 

Le petit bémol de ce roman pour moi c'est le côté stéréotype de ces adolescents que l'on aperçoit à travers les pensées de Caumes. Sa manière de penser et surtout le voir par écrit m'a un peu dérangé car je me dis que bien que les adolescents ont les hormones en ébullitions, et sont très portés sur le sexe et les expériences diverses et variées, ils ne pensent pas non plus de manière si... cru je dirai. Ou bien c'est le fait de le voir par écrit qui m'a fait tiqué, et que je suis devenue trop vieille (à 26 ans c'est triste quand même ^^) . C'est pour ca que ce n'est pas un roman coup de coeur pour moi. Et aussi le fait que je n'ai pas été aussi bouleversé que certains même si j'ai passé un très bon moment de lecture. 

A La Place du coeur est un roman juste et bien dosé qui m'a beaucoup plu. A travers cette histoire et son personnage principal Caumes, on revit les attentats de janvier 2015, et cette impression assez irréelle que la vie continue alors qu'on a l'impression que tout un pays s'est arrêté de vivre et qu'on est bloqué dans le temps. Il m'a paru un peu cliché sur certaines choses, mais j'ai aimé que l'auteur ne s'eternise pas sur certains stéréotypes qui pourraient amener à un débat délicat. C'est simple et efficace et au final on suit tout simplement l'histoire d'un garçon dont la vie personnelle est bouleversée par la découverte du premier amour, et il ne sait comment la  gérer alors que son pays vit l'horreur. C'est pas plus compliqué que ça et c'était très agréable pour ma part. 

Posté par Arrow_2206 à 21:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur A La Place du Coeur - Arnaud Cathrine

Nouveau commentaire