25 janvier 2014

Mystic City - Theo Lawrence

mystic city

Présentation de l'éditeur

Aria Rose est l'héritière d'une des plus puissantes familles de Mystic City. Ses fiançailles avec Thomas Foster, le fils des ennemis jurés de ses parents, pourraient sauver la ville de la menace qui gronde dans les bas-fonds. Mais Aria a un problème, elle ne se souvient pas être tombée amoureuse de Thomas !
Hunter, un mystérieux rebelle, semble détenir la clé de ses souvenirs... Aria trouvera-t-elle le courage d'affronter la vérité au péril de sa vie ? De ses choix dépend le salut de Mystic City...

Mon Avis

Pocket Jeunesse a vraiment commencé très fort son année 2014. En plus du Prince Mécanique, Mystic city est sorti le même jour et ce roman est une tuerie !! J’ai eu un gros coup de cœur pour ce livre qui est le type de roman YA qui marche tout de suite avec moi. Une belle romance, de l’action, un univers fantastique… Ce roman est un condensé de bonnes choses.

Dans une Ville de New York Futuriste, Il y a les hautes classes sociales qui habitent dans les Hauteurs, et les autres dans les Bas Fonds. Dans les Hauteurs, Aria Rose est fiancée à Thomas Foster le fils d’une famille considérée longtemps comme ennemie et qui font la paix grâce à leur fiançailles ce qui leur permettra de faire faces à la menace Mystique qui ne cesse de grandir. L’histoire entre Aria et Thomas fascinent tout le monde. Considéré comme une historie d’amour à la Roméo Et Juliette, elle fait rêver les plus rêveur et représente un modèle d’amour fort. Sauf que Aria n’a aucun souvenir de  son histoire avec Thomas et ne ressent absolument rien envers le jeune homme ce qui la fait douter. Et on a beau lui dire qu’elle a vit une grande histoire avec Thomas, elle ne croit rien et cherche par-dessous tout à retrouver sa mémoire, et les souvenirs da sa romance avec son fiancé. Mais en cours de route, elle fait la connaissance de Hunter, un Mystique qui réveille en elle des sensations et des souvenirs qu’elle n’aurait pas du avoir et qui ont l’air d’être liés à ce passé oublié.

Franchement, l’histoire est géniale. Déjà il y a les personnages. Aria est une héroïne que j’apprécie beaucoup. Vivant dans une famille très riche et influente, elle a su rester humaine alors que son entourage m’a donnée des envies de meurtres. Le pouvoir et l’argent sont  très importants dans sa famille. Ceux qui travaillent pour eux sont considérés comme des moins que rien et c’est pire pour ceux qui vivent dans les Bas Fonds.Tout n'est qu'apparence et hypocrisie.  Comme on dit, ils ne se prennent pas pour de la m****. Et Aria heureusement est à l’opposée de ça. Elle est gentille avec tout le monde, sans être trop naïve (elle l’est quand même un petit peu mais c'est supportable). Elle est têtue, et  devient de plus en plus forte au fur et à mesure des révélations sur sa famille. Je me suis beaucoup attachée à elle et suivre ses aventures m’a fait passée un super moment.

Un autre personnage qui m’a beaucoup plu c’est Hunter.  Ce qui m’a tout de suite captivée chez lui c’est son originalité. D’habitude, les héros sont du genre réservés et froids même s’ils cachent un grand cœur, et ont une âme de torturé. Mais avec Hunter c’est différent. Il est reste sur ses gardes au début mais après on découvre un personnage un personnage plein de vie, très drôle, courageux et sensible. Impossible de résister à son charme et je trouve même qu’on en avait pas assez de lui. J’aurais aimé le voir plus.

Entre eux, la romance est magnifique. Je les ai trouvés très mignons et fort face aux épreuves qu’ils vivent. C’est puissant et direct dès le début, et ils m’ont émue.  

Sinon l’univers créé par Theo Lawrence m’a fait rêver. J’arrivais très bien à visualiser ce New York futuriste avec les hauteurs très lumineuses, des tours en verre, des transports modernes qui se font dans le ciel. Puis les Bas Fonds sombres, sales crée sur le New York actuel. J’étais captivée par les descriptions qu’a faites l’auteur sur l’environnement d’Aria et  c’est le genre d’œuvre que j’aimerais voir sur écran juste pour que cet univers prenne vie.

L’intrigue est très riche et je ne me suis pas ennuyée. Les révélations et les recherches s’enchaînent, il y a aussi une certaine violence décrite assez inattendue. Attention, ce n’est pas Hunger Games non plus mais je ne m’attendais pas à voir ça, dans Mystic City. Je ne peux pas en dire trop pour ne pas gâcher la surprise, mais j'ai été surprise par la tournure que prenait les évènements. Si vous êtes comme moi, vous n’allez pas sentir les pages défilées car vous allez être complètement absorbé par l'histoire.  

Mystic City est une dystopie fantastique à ne pas louper. Si vous êtes fan de ce genre, et que vous voulez lire un une histoire légère mais passionnante, vous pourriez trouver votre compte avec ce roman. A la fin du livre, il y a même un extrait du tome 2 qui donne très envie et ça va être dur d’attendre 2015 pour lire la suite. Mais l’attente en vaudra la peine.

Mention spéciale sur la magnifique couverture du roman. Celle –ci et celle du tome 2 sont splendides et quand on sait que l’illustrateur, Cliff Nielsen,  est celui qui a fait les couvertures de The Mortal Instruments, on comprend mieux pourquoi. C’est un très bel objet à avoir dans sa bibliothèque, et ce qu’on y découvre à l’intérieur est à la hauteur de  ce qu’il y a à l’extérieur.

Un énorme merci à PKJ pour le livre.

Posté par Arrow_2206 à 20:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Mystic City - Theo Lawrence

    J'ai vraiment hâte de lire ce livre, j'adore le thème de roméo et juliette.

    Posté par noisette2011, 25 janvier 2014 à 21:39 | | Répondre
Nouveau commentaire